Auto - Moto

Voilà un autre topic.

Vroom, vroom.

Spag, Grandayzer, vous êtes attendus d’urgence pour un debrief des premiers essais.

Et au cas où, le boulot n’est pas une excuse pour s’esquiver. :grin:

Désolé Shadow, je n’aurai vraiment pas le temps de faire l’analyse de ces essais en cours :disappointed_relieved:

Néanmoins, Mercedes a encore repoussé les limites de la technologie en introduisant le système DAS au niveau de son train avant.
Pour être précis, les 2 roues avant peuvent se caler sur 2 axes différents pas un simple actionnement du volant d’avant en arrière par le pilote. Ainsi, cet axe double permet de faire diverger et converger les roues pour une meilleure exploitation selon que l’on soit en ligne droite en sortie de virage ou en freinage à l’abord d’un virage.
Cela permet une meilleure exploitation du pneu avec moins d’usure, une meilleure mise en température pour le grip dans les virages et surtout gagner en V-MAX dès l’entrée de la ligne droite par un meilleur parallélisme des roues réduisant le phénomène de glissement et accroissant le flux aero sur le fond plat. En virage, le resserrement des roues offre une meilleure qualité de freinage et plus de motricité dans les parties sinueuses d’un circuit.

C’est vraiment impressionnant de voir combien cette écurie sait repousser sans cesse les limites de l’innovation. Ils avaient bien caché leur jeu encore une fois.
D’ailleurs, au niveau des tests, les flèches d’argent semble au-dessus et derrière, je mettrais Red Bull devant Ferrari même s’il y a match.

Voici quelques images permettant de mieux se représenter le fonctionnement du DAS de Mercedes:


J’ai taxé l’abo Netflix du frangin pour me faire la saison 2 de Drive to Survive .
Je ne sais pas pourquoi j’ai eu du mal avec l’épisode un mais par la suite , comme lors de la première saison , c’est du tout bon les coulisses , comme la gestion du cas Gasly par exemple .

Bref si vous avez l’occasion , regardez .

L’épisode à Spa et surtout celui sur Hulkenberg j’ai adoré.

D’ailleurs, je trouve qu’Hulkenberg méritait sa place en F1 et c’est triste qu’il ait jms eu de podium/victoire qd on voit les bousins qui se tapent des podiums ou victoires genre Stroll/Kvyat/Maldonado.

Aujourd’hui, avec enfin un peu de temps libre, j’ai pu regarder tous les résumés des essais hivernaux.

Sans entrer dans une analyse détaillée et toujours sous réserve des surprises que nous réservent chaque écurie à cette période de la saison entre celles qui cachent leur jeu et celles qui sur-performent histoire d’attirer les sponsors, certains enseignements me sautent aux yeux.

Tout d’abord, bien que Mercedes aient connues quelques avaries moteur assez inhabituelles, sans doute en raison d’un développement particulièrement poussé tant il développe une puissance bien plus impressionnante qu’en 2019, cette monoplace est juste incroyable. Dans le comportement, avec le DAS, elle a une capacité à accrocher la corde comme aucune autre dans un virage, le prendre avec un équilibre parfait et en ressortir avec une reprise d’accélération et de grip surréaliste. Dans les virages rapides et à moyenne vitesse, c’est simplement magnifique à voir combien elle peut les avaler et les enchaîner à une vitesse folle sans la moindre perte de grip.
C’était un risque de repartir de quasiment 0 pour constituer cette monoplace ultra-agressive mais c’est un vrai chef d’oeuvre pour le coup cette W11.

Derrière, la Red Bull est à mon sens la plus proche de la Mercedes en terme de performance aéro et d’équilibre avec un comportement assez proche en entrée et milieu de virage, par contre, faute de DAS, la différence ce fait essentiellement en sortie de virage et ligne droite en faveur de la marque à l’Etoile.
Je ne doute pas que le génie de Verstappen fera la différence pour permettre à la marque autrichienne d’aller causer des soucis aux flèches d’argent mais ce sera sans doute bien trop léger pour jouer le titre malheureusement.

Côté Ferrari, plus de questions que de certitudes avec cette monoplace très conservatrice par rapport à l’an dernier.
Je vous laisse constater par vous-même le retard de Ferrari dans le comportement sur toutes les portions d’un virage par rapport à Mercedes via cette vidéo comparant le meilleur tour réalisé par Bottas et celui de Vettel: https://www.youtube.com/watch?v=v9j4CsrFYiM
Dans les virages rapides/ semi rapides, c’est même gênant de constater combien la Ferrari montre un comportement erratique alors que Vettel fait plutôt preuve d’un bon pilotage sur ce coup.

D’ailleurs, pour rester sur Ferrari, je pense qu’au lieu de penser à menacer le duo germanique cité précédemment, leur plus grande préoccupation devrait être de se méfier de la Force India qui est ni plus ni moins que la quasi copie conforme de la Mercedes W10 ayant remporté aisément le championnat 2019. Vu les très étroites relations entre Mercedes et Force India ainsi que les sommes colossales dépensées par Papa Stroll pour avoir une monoplace compétitive, il n’est pas très étonnant de voir ces derniers remonter si vite la hiérarchie en se présentant quasiment comme une équipe bis Mercedes. Je pense qu’il s’agit là de la 4ème force du plateau qui pourrait, avec de meilleurs pilotes, clairement inquiéter Ferrari afin d’intégrer le top 3.

Autre surprise, le moteur Renault semble a considérablement gagné niveau couple, son temps de réponse en sortie de virage et ses enchaînements dans les rapports sont d’une fluidité encore jamais vue du côté du losange sous l’ère hybride alors que c’était leur grande force sous l’ère des V8 atmo. C’est derrière Mercedes et Ferrari en terme de puissance, similaire à Honda mais en terme de fluidité du moteur, seul le moteur Mercedes les surpasse à mon sens. Voila de quoi donner des espoirs à McLaren et Renault qui ont plutôt accomplis de bons essais mais qui ont eu la désagréable surprise de voir que Force India sera un adversaire inattendu et peut-être trop coriace pour atteindre le top 4 voulu.

N’ayant pas pu suivre assidûment ces essais et cette pré-saison dans l’ensemble, je serais ravi de lire vous avis pour voir s’ils divergent ou convergent avec celui que je me suis forgé sur cette journée d’observation?

Maintenant, en attendant avec impatience que les choses sérieuses commencent, je vais me mettre à la saison 2 de Drive to survive car vos commentaires m’ont bien donnés envie.

La saison de Moto GP pas prête de se lancer, après l annulation du GP du Quatar (course le 8) hier, celui de Thailande du 22 mars devrait lui aussi être à minima reporté voir annulé.

J’ai fini la saison 2 de Drive to survive et personnellement, je suis assez déçu après l’excellente saison 1 qui montrait plus d’authenticité à mon sens.
A part Haas et Steiner qui sont toujours là pour nous divertir, le reste est assez langue de bois, ultra policé niveau com’, passant à côté de toutes les polémiques de la saison et c’est assez regrettable a mes yeux.
D’ailleurs, j’ai encore du mal à comprendre que la saison ne se soit pas plus focalisée sur l’impressionnante éclosion de Max Verstappen.
Puis désolé mais Binotto niveau com’, il est simplement soporifique, de loin le plus insignifiant à mes yeux.

Toutefois, comme The Kiing, je retiens l’épisode Spa qui fait encore froid dans le dos et l’injuste traitement qu’a du subir Hulkenberg chez Renault pour faire de la place a Ricciardo alors que la saison de l’allemand n’avait rien a envier a celle de l’australien dans le contenu des courses.
Il n’a fait que jouer de malchance avec 2 pré-contrats signés avec Ferrari qui furent à chaque fois annulés à la dernière minute et au final un palmarès pas à la hauteur de son talent en n’étant jamais au bon endroit au bon moment.

Je la termine demain et je viendrai faire un debrief ici aussi, mais après 7 épisodes, j’ai EXACTEMENT la même impression que toi.

On en reparle demain !

McLaren se retire du GP d’Australie pour l’ouverture du championnat après qu’un cas positif ait été diagnostiqué dans son staff. Ils ont communiqué officiellement leur décision il y a 1h.

Ça leur apprendra à tous pointer du doigt les écuries italiennes quasi exclusivement. Le corona peut venir de partout.

2 J'aimes

Bon, pas de GP tout court finalement, faudra attendre pour le lancement de cette saison. La FIA, les équipes, les organisateurs ont décidé d’annuler la course. Les rumeurs couraient déjà cet après midi mais la FIA vient de le communiquer officiellement à l’instant.

Ce que je trouve aberrant dans cette histoire, c’est d’avoir laissé tout le paddock s’installer en Australie en cette période de pandémie mondiale alors qu’il y avait déjà des soupçons de contamination au sein de certaines équipes, pour au final prendre la seule décision qui avait du sens mais bien trop tard et au mépris de toutes les règles de précaution qui doivent être prises en pareille circonstance, à savoir: annuler ce GP.
Par enjeux financiers, avidité et en espérant passer entre les gouttes, la FOM a attendu jusqu’à la dernière minute pour espérer faire se dérouler coûte que coûte cette course en se croyant au-dessus de tout. Tous ces déplacements, ces transports, ce fret au risques de plus répandre la pandémie et tous ces coûts pour rien qui ne font que massacrer les petites équipes alors qu’avec un minimum d’anticipation, il y avait de quoi éviter tout ça.

Maintenant, il va falloir réorganiser l’entièreté du calendrier car la saison devrait démarrer aux dernières nouvelles le 4 juin à l’occasion du GP de Bakou, ce qui fait sauter les GP suivants entre temps: Australie, Bahreïn, Chine, Thaïlande, Zandvoort, Monaco et Barcelone.
Parmi ces courses, seuls: Bahreïn, Shanghai, Thaïlande et Zandvoort devraient être reportés au calendrier pour porter la saison à un total de 18 GP et une fin de saison au 13 décembre. Bien qu’elle soit raccourcie et retardée, cette saison risque d’être plus éprouvante que jamais avec beaucoup d’enchaînement de 3/4 courses avec seulement 1 semaine d’intervalle entre et une trêve estivale portée à 2 semaines au lieu de 3 comme habituellement, sans compter que l’intersaison prochaine sera aussi impactée en s’achevant 2 semaines plus tard qu’à l’accoutumée.
Pour l’Australie, bien que le promoteur souhaite un report, cela semble impossible niveau calendrier, sans compter que préparer une piste semi-urbaine demande de lourds efforts logistiques peu réalisables une 2ème fois dans la saison. Monaco a déjà annoncé que pour les mêmes raison logistique, le GP se déroulera soit en mai comme prévu initialement, soit pas du tout. Concernant Barcelone, sachant que le promoteur est en proie à des difficultés financières, sa préférence va vers une annulation avec indemnisation financière compensatoire.

Se dire que ce n’est que maintenant que les instances de la F1 se pose la question de comment reporter le calendrier en pleine panique tant il faut composer avec les enjeux: financiers (indemniser les promoteurs des GP annulés qui paient aux alentours de 25 millions), marketing (Abu Dhabi paie plus pour organiser la dernière épreuve de la saison et ça ne doit pas changer), logistiques (les zones touristiques ne veulent pas voir de GP s’organiser sur la trêve estivale chez elles comme Monaco par exemple) et géopolitiques (Bahreïn et Abu Dhabi refusent d’être à des dates proches).

Sachant que nous sommes sommes passé à l’étape de pandémie mondiale sans prévisibilité d’un retour prochain à la normale depuis environ 3 semaines, un peu d’anticipation était la moindre des choses qu’on pouvait attendre de la FOM qui donne ici une image d’un sport déconnecté de la réalité et ethnocentré sur ses petits enjeux les plus futiles.

1 J'aime