Auto - Moto

Voilà un autre topic.

Vroom, vroom.

Spag, Grandayzer, vous êtes attendus d’urgence pour un debrief des premiers essais.

Et au cas où, le boulot n’est pas une excuse pour s’esquiver. :grin:

Désolé Shadow, je n’aurai vraiment pas le temps de faire l’analyse de ces essais en cours :disappointed_relieved:

Néanmoins, Mercedes a encore repoussé les limites de la technologie en introduisant le système DAS au niveau de son train avant.
Pour être précis, les 2 roues avant peuvent se caler sur 2 axes différents pas un simple actionnement du volant d’avant en arrière par le pilote. Ainsi, cet axe double permet de faire diverger et converger les roues pour une meilleure exploitation selon que l’on soit en ligne droite en sortie de virage ou en freinage à l’abord d’un virage.
Cela permet une meilleure exploitation du pneu avec moins d’usure, une meilleure mise en température pour le grip dans les virages et surtout gagner en V-MAX dès l’entrée de la ligne droite par un meilleur parallélisme des roues réduisant le phénomène de glissement et accroissant le flux aero sur le fond plat. En virage, le resserrement des roues offre une meilleure qualité de freinage et plus de motricité dans les parties sinueuses d’un circuit.

C’est vraiment impressionnant de voir combien cette écurie sait repousser sans cesse les limites de l’innovation. Ils avaient bien caché leur jeu encore une fois.
D’ailleurs, au niveau des tests, les flèches d’argent semble au-dessus et derrière, je mettrais Red Bull devant Ferrari même s’il y a match.

Voici quelques images permettant de mieux se représenter le fonctionnement du DAS de Mercedes:


J’ai taxé l’abo Netflix du frangin pour me faire la saison 2 de Drive to Survive .
Je ne sais pas pourquoi j’ai eu du mal avec l’épisode un mais par la suite , comme lors de la première saison , c’est du tout bon les coulisses , comme la gestion du cas Gasly par exemple .

Bref si vous avez l’occasion , regardez .

L’épisode à Spa et surtout celui sur Hulkenberg j’ai adoré.

D’ailleurs, je trouve qu’Hulkenberg méritait sa place en F1 et c’est triste qu’il ait jms eu de podium/victoire qd on voit les bousins qui se tapent des podiums ou victoires genre Stroll/Kvyat/Maldonado.

Aujourd’hui, avec enfin un peu de temps libre, j’ai pu regarder tous les résumés des essais hivernaux.

Sans entrer dans une analyse détaillée et toujours sous réserve des surprises que nous réservent chaque écurie à cette période de la saison entre celles qui cachent leur jeu et celles qui sur-performent histoire d’attirer les sponsors, certains enseignements me sautent aux yeux.

Tout d’abord, bien que Mercedes aient connues quelques avaries moteur assez inhabituelles, sans doute en raison d’un développement particulièrement poussé tant il développe une puissance bien plus impressionnante qu’en 2019, cette monoplace est juste incroyable. Dans le comportement, avec le DAS, elle a une capacité à accrocher la corde comme aucune autre dans un virage, le prendre avec un équilibre parfait et en ressortir avec une reprise d’accélération et de grip surréaliste. Dans les virages rapides et à moyenne vitesse, c’est simplement magnifique à voir combien elle peut les avaler et les enchaîner à une vitesse folle sans la moindre perte de grip.
C’était un risque de repartir de quasiment 0 pour constituer cette monoplace ultra-agressive mais c’est un vrai chef d’oeuvre pour le coup cette W11.

Derrière, la Red Bull est à mon sens la plus proche de la Mercedes en terme de performance aéro et d’équilibre avec un comportement assez proche en entrée et milieu de virage, par contre, faute de DAS, la différence ce fait essentiellement en sortie de virage et ligne droite en faveur de la marque à l’Etoile.
Je ne doute pas que le génie de Verstappen fera la différence pour permettre à la marque autrichienne d’aller causer des soucis aux flèches d’argent mais ce sera sans doute bien trop léger pour jouer le titre malheureusement.

Côté Ferrari, plus de questions que de certitudes avec cette monoplace très conservatrice par rapport à l’an dernier.
Je vous laisse constater par vous-même le retard de Ferrari dans le comportement sur toutes les portions d’un virage par rapport à Mercedes via cette vidéo comparant le meilleur tour réalisé par Bottas et celui de Vettel: https://www.youtube.com/watch?v=v9j4CsrFYiM
Dans les virages rapides/ semi rapides, c’est même gênant de constater combien la Ferrari montre un comportement erratique alors que Vettel fait plutôt preuve d’un bon pilotage sur ce coup.

D’ailleurs, pour rester sur Ferrari, je pense qu’au lieu de penser à menacer le duo germanique cité précédemment, leur plus grande préoccupation devrait être de se méfier de la Force India qui est ni plus ni moins que la quasi copie conforme de la Mercedes W10 ayant remporté aisément le championnat 2019. Vu les très étroites relations entre Mercedes et Force India ainsi que les sommes colossales dépensées par Papa Stroll pour avoir une monoplace compétitive, il n’est pas très étonnant de voir ces derniers remonter si vite la hiérarchie en se présentant quasiment comme une équipe bis Mercedes. Je pense qu’il s’agit là de la 4ème force du plateau qui pourrait, avec de meilleurs pilotes, clairement inquiéter Ferrari afin d’intégrer le top 3.

Autre surprise, le moteur Renault semble a considérablement gagné niveau couple, son temps de réponse en sortie de virage et ses enchaînements dans les rapports sont d’une fluidité encore jamais vue du côté du losange sous l’ère hybride alors que c’était leur grande force sous l’ère des V8 atmo. C’est derrière Mercedes et Ferrari en terme de puissance, similaire à Honda mais en terme de fluidité du moteur, seul le moteur Mercedes les surpasse à mon sens. Voila de quoi donner des espoirs à McLaren et Renault qui ont plutôt accomplis de bons essais mais qui ont eu la désagréable surprise de voir que Force India sera un adversaire inattendu et peut-être trop coriace pour atteindre le top 4 voulu.

N’ayant pas pu suivre assidûment ces essais et cette pré-saison dans l’ensemble, je serais ravi de lire vous avis pour voir s’ils divergent ou convergent avec celui que je me suis forgé sur cette journée d’observation?

Maintenant, en attendant avec impatience que les choses sérieuses commencent, je vais me mettre à la saison 2 de Drive to survive car vos commentaires m’ont bien donnés envie.

La saison de Moto GP pas prête de se lancer, après l annulation du GP du Quatar (course le 8) hier, celui de Thailande du 22 mars devrait lui aussi être à minima reporté voir annulé.

J’ai fini la saison 2 de Drive to survive et personnellement, je suis assez déçu après l’excellente saison 1 qui montrait plus d’authenticité à mon sens.
A part Haas et Steiner qui sont toujours là pour nous divertir, le reste est assez langue de bois, ultra policé niveau com’, passant à côté de toutes les polémiques de la saison et c’est assez regrettable a mes yeux.
D’ailleurs, j’ai encore du mal à comprendre que la saison ne se soit pas plus focalisée sur l’impressionnante éclosion de Max Verstappen.
Puis désolé mais Binotto niveau com’, il est simplement soporifique, de loin le plus insignifiant à mes yeux.

Toutefois, comme The Kiing, je retiens l’épisode Spa qui fait encore froid dans le dos et l’injuste traitement qu’a du subir Hulkenberg chez Renault pour faire de la place a Ricciardo alors que la saison de l’allemand n’avait rien a envier a celle de l’australien dans le contenu des courses.
Il n’a fait que jouer de malchance avec 2 pré-contrats signés avec Ferrari qui furent à chaque fois annulés à la dernière minute et au final un palmarès pas à la hauteur de son talent en n’étant jamais au bon endroit au bon moment.

Je la termine demain et je viendrai faire un debrief ici aussi, mais après 7 épisodes, j’ai EXACTEMENT la même impression que toi.

On en reparle demain !

McLaren se retire du GP d’Australie pour l’ouverture du championnat après qu’un cas positif ait été diagnostiqué dans son staff. Ils ont communiqué officiellement leur décision il y a 1h.

Ça leur apprendra à tous pointer du doigt les écuries italiennes quasi exclusivement. Le corona peut venir de partout.

2 J'aimes

Bon, pas de GP tout court finalement, faudra attendre pour le lancement de cette saison. La FIA, les équipes, les organisateurs ont décidé d’annuler la course. Les rumeurs couraient déjà cet après midi mais la FIA vient de le communiquer officiellement à l’instant.

Ce que je trouve aberrant dans cette histoire, c’est d’avoir laissé tout le paddock s’installer en Australie en cette période de pandémie mondiale alors qu’il y avait déjà des soupçons de contamination au sein de certaines équipes, pour au final prendre la seule décision qui avait du sens mais bien trop tard et au mépris de toutes les règles de précaution qui doivent être prises en pareille circonstance, à savoir: annuler ce GP.
Par enjeux financiers, avidité et en espérant passer entre les gouttes, la FOM a attendu jusqu’à la dernière minute pour espérer faire se dérouler coûte que coûte cette course en se croyant au-dessus de tout. Tous ces déplacements, ces transports, ce fret au risques de plus répandre la pandémie et tous ces coûts pour rien qui ne font que massacrer les petites équipes alors qu’avec un minimum d’anticipation, il y avait de quoi éviter tout ça.

Maintenant, il va falloir réorganiser l’entièreté du calendrier car la saison devrait démarrer aux dernières nouvelles le 4 juin à l’occasion du GP de Bakou, ce qui fait sauter les GP suivants entre temps: Australie, Bahreïn, Chine, Thaïlande, Zandvoort, Monaco et Barcelone.
Parmi ces courses, seuls: Bahreïn, Shanghai, Thaïlande et Zandvoort devraient être reportés au calendrier pour porter la saison à un total de 18 GP et une fin de saison au 13 décembre. Bien qu’elle soit raccourcie et retardée, cette saison risque d’être plus éprouvante que jamais avec beaucoup d’enchaînement de 3/4 courses avec seulement 1 semaine d’intervalle entre et une trêve estivale portée à 2 semaines au lieu de 3 comme habituellement, sans compter que l’intersaison prochaine sera aussi impactée en s’achevant 2 semaines plus tard qu’à l’accoutumée.
Pour l’Australie, bien que le promoteur souhaite un report, cela semble impossible niveau calendrier, sans compter que préparer une piste semi-urbaine demande de lourds efforts logistiques peu réalisables une 2ème fois dans la saison. Monaco a déjà annoncé que pour les mêmes raison logistique, le GP se déroulera soit en mai comme prévu initialement, soit pas du tout. Concernant Barcelone, sachant que le promoteur est en proie à des difficultés financières, sa préférence va vers une annulation avec indemnisation financière compensatoire.

Se dire que ce n’est que maintenant que les instances de la F1 se pose la question de comment reporter le calendrier en pleine panique tant il faut composer avec les enjeux: financiers (indemniser les promoteurs des GP annulés qui paient aux alentours de 25 millions), marketing (Abu Dhabi paie plus pour organiser la dernière épreuve de la saison et ça ne doit pas changer), logistiques (les zones touristiques ne veulent pas voir de GP s’organiser sur la trêve estivale chez elles comme Monaco par exemple) et géopolitiques (Bahreïn et Abu Dhabi refusent d’être à des dates proches).

Sachant que nous sommes sommes passé à l’étape de pandémie mondiale sans prévisibilité d’un retour prochain à la normale depuis environ 3 semaines, un peu d’anticipation était la moindre des choses qu’on pouvait attendre de la FOM qui donne ici une image d’un sport déconnecté de la réalité et ethnocentré sur ses petits enjeux les plus futiles.

1 J'aime

Quel bordel ça va être cette saison F1 avec cette crise.
Apparemment, ça va débuter le 1er week-end de juillet sur le Red Bull Ring à huis clôt. On parle aussi d’un changement de format avec suppression des EL du vendredi et certains GP qui se courraient sur la même piste 2 semaines d’affilée (pour limiter les déplacement) avec la 1ère qui se disputerait dans le sens des aiguilles d’une montre et la seconde à l’inverse.

Aussi, il n’y aura pas de trêve en cours de saison et elle devrait se finir en janvier avec un rythme de 3 courses par mois, ce qui risque d’impacter énormément sur la forme physique des pilotes.

De plus, la saison 2020 étant amputée et mes équipes étant dans l’ensemble au plus mal financièrement avec cette crise, la nouvelle réglementation pour les monoplaces, avec le retour à l’effet de sol , sera repoussée à 2022. Il y a fort à parier que se seront exactement les mêmes monoplaces qui courront sur 2020 et 2021.

Sinon, du côté de Ferrari après avoir sorti les rumeurs Sainz ou Ricciardo pour remplacer Vettel, il semble désormais quasi-acté que l’allemand sera prolongé moyennant une énorme baisse de salaire.

Enfin, il y a une véritable guerre McLaren/Ferrari au niveau des plafonds budgétaires avec les premiers qui souhaitent une réduction drastique compte-tenu de la conjoncture actuelle et du risque de faillite de plusieurs écuries (Williams et Haas par exemple), et les seconds qui menacent d’utiliser leur droit de veto ou de quitter la discipline si les plafonds budgétaires venaient à baisser.
En solution alternative, Ferrari avance l’idée que les grosses écuries puissent vendre des châssis clients aux autres écuries. Ca se fisait beaucoup dans les années 70’ et ça peut être en effet une idée intéressante sachant que les plus petites équipes n’arrivent pas à être compétitives en raison des moyens énormes que nécessite le pôle R&D.

Que pensez-vous de tout ça?

Cette crise montre à quel point nous sommes démunis dans de nombreux secteurs, le sport n’y échappe pas, je pense qu’il faut se serrer les coudes et arrêter tous ces chamailleries, dans une telle période les fédérations sportives doivent être souveraines, en tant que doyenne de la F1, Ferrari doit montrer l’exemple. Maintenant leur proposition me semble intéressante si elle permet à toutes les écuries de tenir le coup.

On voit aussi que les différents modèles économiques au sein du même secteur ne s’en sortent pas de la même façon face à une crise majeure, Spagh tu pourras peut-être confirmer mais certains GP comme Silverstone seraient viables sans public alors que d’autres comme Francorchamps ne peuvent s’en passer. Je pense que la crise passée il faudra complètement repenser notre société, dans tous les domaines, il y aura un avant et un après covid, j’espère que le sport professionnel prendra la bonne direction.

Tu as totalement raison, cette crise révèle combien tout notre modèle doit se réinventer à tous les niveaux tant il était à la limite de l’insoutenable et le devient maintenant que tout mettra des années avant un retour à la normal.
Comme souvent, c’est le sport qui sert de loupe et effectivement, que ce soit le foot, la F1 ou autre, de grandes réformes devront s’opérer en cessant de s’accrocher à certains intérêts individualistes pour l’intérêt supérieur de ces sports. Des systèmes de régulations et certaines solidarités prendront plus de sens que jamais sous peine de rendre les dégâts causés par cette crises devenir irréversibles. Même les plus puissants qui pourraient être tentés de jouer leur carte individuelle au beau milieu de ce champ de ruines ne sont pas à l’abris de bien désagréables revers tant ils restent dépendants de leur écosystème.

Pour la F1: avec des circuits sans spectateur, des sponsors et diffuseurs impactés économiquement par cette crise, certaines écuries qui étaient déjà au bord de la faillite tant les dépenses devenaient folles et d’autres puissantes qui ont montrées toutes leurs limites en devant recourir au chômage partiel de leurs employés et/ou reconvertir leurs activités durant cette crise (ex: Merco qui a utilisé ses ingénieurs pour fabriquer des respirateurs médicaux afin de maintenir leurs emplois), une saison amputée chamboulant le calendrier; tout cela en dit long sur les grands défis à relever.
Ainsi, oui je pense que la proposition de Ferrari de vendre des châssis clients aux plus petites écuries est une grande idée à la fois pour redonner de la compétitivité sportive en général et rendre ce sport plus soutenable économiquement. En revanche, cette obstination à refuser la baisse des plafonds budgétaires sous prétexte que la F1 doit rester le pinacle de la compétition mécanique est une aberration à mes yeux avec une vision totalement dépassée, surtout quand on voit qu’en 20 ans, les dépenses ont triplé pour des avancées non significatives et des revenus toujours plus inégaux ne suivant pas cette inflation.
D’ailleurs, sur ce dernier point, sous des aspects différents, un raisonnement analogue devra aussi se poser au sein du foot et tant d’autres domaines.

C’est donc en cours d’officialisation, Vettel ne sera pas prolongé et quitte la Scuderia à la fin de la saison.
A la base, Ferrari ne proposait qu’1 an de prolongation avec une énorme baisse de salaire à la clé, ensuite, ils ont consenti à proposer 2 ans mais toujours assortie de la même baisse salariale.

Les pistes pour reprendre le baquet du pilote allemand sont: Ricciardo qui sera en fin de contrat et Sainz.
Renault a déjà fait une offre à Vettel pour sa part. McLaren aussi est sur la piste en cas de départ de Sainz. Red Bull a balayé la rumeur en énonçant que ce n’etait pas faisable budgétairement après la prolongation de Verstappen.

Edit: la piste la plus chaude est celle menant à Sainz pour remplacer le pilote allemand. Si le jeune pilote espagnol poursuit sur sa lancée 2019 où il a fait d’énorme progrès en se montrant à la fois rapide, hargneux et constant en piste en gagnant considérablement en jugeote dans ses choix/gestion de course, Leclerc risque d’avoir une bien mauvaise surprise face à ce coéquipier parfaitement capable de remettre en cause son statut désormais acquis de n°1.
De toute façon que ce soit Sainz ou Ricciardo, aucun n’acceptera le costume de n°2 sans se battre avant et pas sûr que ce soit le meilleur des choix pour une Ferrari en retard de performance et un pilote très politique comme Leclerc qui est prêt à tout pour être n°1. Eviter de potentielles guerres intestines que Binotto ne sait aucunement gérer, c’était peut être mieux.
Après, si ça ne doit être qu’un de ces 2, Ricciardo présentait l’avantage d’être un excellent metteur au point, peut-être meilleur que Sainz même si sur ce point aussi, il s’est métamorphosé depuis qu’il est chez McLaren. De plus, je pense que Leclerc aurait plus de chance de prendre le dessus sur l’australien que sur l’espagnol.

Giovinazzi ne serait-il pas le partenaire idéal?
Un ancien pilote d’essais Ferrari qui fait du bon boulot chez Alfa et qui ne ferait pas d’ombre à Leclerc.

Mais qui est nul à chier… Perso je préfère avoir un vrai bon pilote, quitte à ce que ça fasse des étincelles avec Leclerc, qu’un tocard qui ne fera pas d’ombre à Leclerc mais qui sera systématiquement le dernier des top équipes…

Pour le reste, sacré camouflet pour Vettel, qui enregistre là un vrai recul dans sa carrière… Je ne sais pas s’il arrivera à s’en remettre, j’espère pour lui, mais les McLaren et Renault me paraissent en retard.

Pour le reste, d’accord avec l’analyse de Spag, l’un comme l’autre n’acceptera jamais cette place de numéro 2 ! Perso, je préfère voir arriver Ricciaro, car c’est de loin mon pilote préféré du plateau… Mais je ne cracherais pas sur un Sainz non plus, qui m’est très sympathique.

Pour le reste, en savons-nous un peu plus sur le calendrier qui se mettrait en place pour 2020 ? Ou c’est toujours le flou le plus total ?

1 J'aime

Totalement d’accord, Giovinazzi est sympathique, humble et ultra travailleur mais bien trop limité même pour être ne serait-ce qu’un numéro 2 potable dans un top team. Je pense que Ferrari est actuellement inapte à gérer une grosse rivalité entre ses pilotes, d’où l’importance d’une hiérarchie claire mais il faut tout de même que ce numéro 2 soit capable de challenger/battre les n°2 des autres top team voir titiller les n°1 adverse à l’instar d’un Bottas chez Mercedes.
Personnellement, j’aurais bien vu Hulkenberg remplir à merveille ce rôle. Expérimenté, plutôt bon metteur au point, rapide et pas du genre à entrer en guerre avec Leclerc, ça aurait pu être pas mal le temps d’assumer cette transition majeure vers le nouveau règlement 2022 non? Qu’en pensez-vous?

Après, dans les faits, Ferrari a tranché en jetant tout son dévolu sur Sainz et j’avoue que cette future rivalité avec Leclerc me fait déjà saliver. Selon moi, dans les jeunes pilotes, ce sont les 2 plus grandes révélations de la saison dernière que l’on opposera ici (excepté Verstappen bien entendu). Avec 2 pilotes aussi hargneux et assoiffés en piste, ça promet du spectacle même si Binotto risque d’y laisser sa coiffure à la Harry Potter pour une à la Galliani devant certains duels :slightly_smiling_face:

Sinon, effectivement, Vettel subit là un vrai camouflet après avoir échoué 2 fois contre Hamilton dans la course au titre avec un matériel lui permettant vraiment de lutter à armes égales et ensuite se faire détrôner par le jeune Leclerc qui impressionne. Je pense qu’un défi chez McLaren qui est sur une trajectoire ascendante peut être un choix intéressant, du moins bien plus que ce que propose Renault à mon sens mais après Ferrari, je pourrais comprendre qu’il préfère opter pour la retraite plutôt que redescendre d’un cran.
Pour ce qui est de rebondir, étonnement je pense qu’il peut le faire sachant quel pilote exceptionnel il peut être dès qu’il se retrouve sans pression et c’est désormais le cas. Maintenant, qu’a t’il de plus à perdre? Il a déjà l’étiquette de n°2 pour cette année et cède ainsi à Leclerc toute la pression que Ferrari, les médias italiens et les tifosi faisaient reposer sur ses épaules. Je pense qu’il pourrait surprendre dans ces circonstances en se laissant porter par un sentiment naturel de revanche. Pareil s’il va chez McLaren ensuite qui l’adulerait littéralement tant une telle prise était inespérée il y a encore quelques mois pour eux. En tout cas, je suis curieux aussi de voir comment il va réagir.

Enfin, pour te répondre sur le calendrier F1, je risque d’être à peu aussi efficace qu’un cabinet de voyance en direct :sweat_smile:
Les seules certitudes sont que la saison démarrera le 1er week-end de juillet sur le Red Bull Ring en Autriche puis enchaînera la semaine suivante à Silverstone. Le reste, entre les GP à déplacer sans qu’aucune date ne satisfasse qui que ce soit, les promoteurs du circuit d’Austin qui voudraient annuler l’épreuve non pas pour des raisons de Covid mais pour une question de rentabilité et de lutte politique contre Liberty Média (en effet, Liberty propose un droit d’entrée gratuit au futur circuit de Miami pour attirer un nouveau GP aux US pendant que Austin doit s’acquitter depuis des années d’un billet d’entrée de 25 millions de dollars qui rend l’épreuve non rentable), c’est le flou artistique complet…
On parle de faire 2 fois certaines épreuves: une fois à l’endroit, une fois à l’envers (Austriche, Silverstone); que la saison se finira fin décembre sans trêve et avec 3 GP par mois, le tout assorti avec l’arrêt des essais libres pour compenser en terme de fatigue. Ce sont les seuls éléments actuellement assez concrets.

Edit: McLaren a déjà quasiment finalisé l’arrivée de Ricciardo en 2021. Donc pour Vettel, c’est soit Renault, soit la retraite et je mettrais bien une pièce sur la seconde option malheureusement sachant qu’on parle de plus en plus d’un retour de Alonso à Enstone. J’ai l’impression que Vettel rembarre toutes les propositions qui s’offrent à lui car il était le choix n°1 de McLaren (qui représentait à mon sens sa meilleure option) pour remplacer Sainz, et pareil chez Renault qui avait déjà avancé une offre. 2020 sera très probablement le dernier baroud d’honneur de cet excellent pilote qui aura marqué la dernière décennie en compagnie de Hamilton.