Bilan Saison 2021-2022

Une Saison sous le signe du groupe

Une pré-saison pleine d’interrogations voire de doutes

Nous sommes fin mai 2021 et Milan se qualifie pour la CL lors de la dernière journée contre l’Atalanta. Fort de ce succès et fier de son retour dans la plus grande des compétitions, Milan perd également 2 piliers Hakan et Donna de son 11 type laissant quelques interrogations quant au recrutement. Maignan sera-t-il à la hauteur ? Qui pour remplacer le turque ? Quels seront les objectifs du mercato pour couvrir les manques ?

Si aujourd’hui certaines de ces questions laissent peu de doute, lors de la reprise du championnat, la qualité globale de l’effectif laissait à désirer. Les rachats de Tonali et Tomori étaient une évidence, laisser la responsabilité du poste de 10 et de AD à Diaz ainsi que Alexis sans réelles alternatives étaient un gros point noir du mercato d’été. Mercato qui pouvait tout de même se définir d’assez sommaire tant les manques n’étaient pas comblées et l’arrivée de Giroud divisait.

Puis n’oublions pas le retour de Bakayoko, le prêt de Messias, en tant que plan C dans les dernières heures du mercato et Florenzi ainsi que les achats de Adli et B.Touré. Des arrivées qui donnaient de belles sueurs froides en perspective.

Conclusion, au début de cette saison, l’objectif était clair : Faire bonne figure en CL dans le groupe de la mort et se qualifier en CL.

En dehors du cercle rouge et noir, on ne donne pas cher de notre peau en nous qualifiant de5ème voir 6ème force du championnat derrière l’Inter, la Juve, Napoli, Atalanta voire la Roma (forte du retour de Mourinho).

Une Saison entre satisfaction et désillusions

Au final que retenir de cette saison? Nul doute que l’équipe a été plus que sous-estimée et mal jugée. Mais était-il légitime de considérer l’équipe comme la 5ème force du championnat ? Nos adversaires et les médias n’ont-ils pas trop surévalué la qualité du championnat et certaines de ces équipes ? Depuis le lockdown, toutes les excuses ont été trouvé pour justifier nos résultats : On joue sans publique, on a de la chance, c’est grâce au covid etc.

Au-delà de toutes ces considérations et remarques, l’équipe a montré du très bon et du moins bon sur cette saison, notamment face aux équipes de deuxième tableau en perdant trop de points faciles et dont certains choix technico-tactiques laissaient à désirer. Début Avril, ce n´était pas moins de 14 points perdus. Et si dans une saison il est impossible de tout gagner ces matchs démontrent que l’équipe a encore d’amples marges d’améliorations. C’est sur cette base là que l’équipe se doit de travailler pour les prochaines saisons en améliorant l’approche de ces confrontations et en améliorant la qualité de l’effectif.

De l’autre côté, le Milan a été clairement la meilleure équipes des tops clubs en terme de confrontations directes:

  • 4/6 contre l’Inter.
  • 6/6 contre l’Atalanta.
  • 3/6 contre Napoli.
  • 6/6 contre la Lazio et Roma.
  • 2/6 contre la Juve.

Aucunes autres équipes n’a remporté autant de points contre les équipes du top 6. Preuve que le jeu mis en place par Pioli, sa volonté de travailler, de jouer un foot assez moderne en s’appuyant sur un pressing haut où le 1vs1 est recherché en permanence paye. Et c’est ce pressing qui est à l’origine de notre scudetto à l’image des buts mis sur ces 5 dernières rencontres où les défenseurs adverses sont poussés à la faute (Lazio, Fiorentina, Sassuolo etc).

Ce ne sont pas les noms sur la feuille de match qui font la force d’une équipe mais tout ce qu’il y a autour. Rarement Pioli et le groupe ne se sont plaints des événements extérieurs (blessures, arbitrages, covid), le club à l’image du gentlemen qu’est Maldini s’est concentré sur une chose : profil bas et travailler.
Puis à l’image d’un Alexis, Krunic ou Messias, ce qui compte, c’était la volonté mise sur la pelouse. Pas toujours flamboyant mais ultra précieux pour le groupe et le jeu mis en place oú chacun couvre les erreurs des autres, cherche toujours le pressing. Travail, groupe, sérieux et disponibilité font souvent bien plus la différence dans le sport.

Ce n’est pas pour autant que le groupe était privé de qualité. Tonali, Leao et Kalulu pour ne citer qu’eux ont été primordiaux dans la conquête du titre. L’italien pour sa régularité, Leao pour son explosivité et Kalulu pour son sang froid ont su prendre les choses en mains toutes la saison lorsqu’on avait le plus besoin d’eux malgré leur jeune âge.

N’oublions pas Giroud, Theo, Tomori et Maignan qui ont su prendre la rélève de Kjaer et Zlatan en terme de leadership aussi bien sur et en dehors du terrain.

Un sacre mérité

Du #Pioliout au 22 Mai 2022, l’équipe est sans conteste la meilleure équipe de la botte avec 2.06 points en moyenne récolté, des records battus ici et là et une équipe qui alterne quasi depuis 2 ans la première place et la deuxième. Le titre remporté n’est pas une finalité et doit être un point de départ pour cette jeune équipe qui doit encore prouver beaucoup de choses notamment sur la scène européenne. Cependant, ce titre n’est que juste récompense pour le travail effectué par le club coachs, dirigeants et joueurs.

N’en déplaise aux cousins, aux turinois ou autres journalistes qui n’ont cessé de nous considérer hors courses au titre mais les faits sont là. En outre, si nos joueurs ont été à l’image de notre saison, le Bologne - Inter restera pour moi celui de nos cousins. Un match qui restera, là aussi, la parfaite image d’une équipe qui n’a cessé de repousser l´échéance pour espérer 3 points sur tapis vert et qui résultera, au final, fatal pour la course au titre.

Note de la Saison 9/10 donc pour moi puisque tout n’a pas été parfait.

  • 10
  • 9
  • 8
  • 7
  • 6
  • 5
  • 4
  • 3
  • 2
  • 1
  • 0

0 votant

10 « J'aime »

Personnellement j’ai donné un 8/10.
Et au passage bien résumé Pater.

2 « J'aime »

Super texte et pareil je donne un gros 9 pour ce titre inespéré à la barbe de nos cousins

2 « J'aime »

J’ai mis 9. Parce que le titre va bien au delà de ce que j’espérais vu la qualité du mercato.
Question de contexte.

Avec seulement une qualification en 8èmes de C1 je mettais 10.

2 « J'aime »

Un titre inespéré ne peut que finir sur une excellente note mais la perfection aurait impliqué une meilleure aile droite.

9/10

Tout d’abord, toutes mes félicitations @Pater pour ce résumé de le saison qui ne peut être plus complet, tout est déjà dit :+1:

Pour ma part aussi, je note notre saison à 9/10 car même si le jeu n’a pas toujours été au rdv, les résultats l’ont été par un mental inébranlable et il faut aussi tenir compte des circonstances entre blessures, méformes et matériel en main (le poste de 10 et d’ailier droit) mais cela n’a pas empêché ce groupe de toujours trouver les ressources pour répondre au train d’enfer que l’Inter imposait aussi en face pour l’emporter avec un groupe moins complet et un soupçon moins talentueux sur le papier mais uni et fort comme jamais mentalement.
Pioli n’a cessé de s’améliorer au cours de cette saison tactiquement (comme le révèle ses stats dans les confrontations directes où on a toujours senti un gros travail de préparation pour contrer les forces de nos adversaires et exploiter leurs faiblesses) tout en essayant de toujours rester fidèle à une philosophie de jeu conquérante et moderne basée sur le rythme, l’intensité et tenter de mettre de la fantaisie (ce qu’a apporté Leao), ce qui nous a permis de faire une belle campagne en C1 dans le groupe de la mort en rivalisant avec Liverpool qui est une référence incontournable, en ringardisant le jeu de l’Atlético de Simeone (qui peut remercier les circonstances sur lesquelles je ne vais pas m’étendre) et seule la double confrontation contre Porto fut décevante et déterminante pour nous barrer la route des 8ème mais cela a sans doute grandement profiter à Pioli pour comprendre comment Conceiçao a pu le dominer tactiquement car il s’est nettement bonifié sur ce plan au cours de ce double défi puis par la suite dans ce domaine.
En somme, ce titre est la récompense d’un coach qui s’améliore sans cesse en toute humilité et entraine ainsi les joueurs à suivre cet exemple pour défier avec ambition chaque adversaire. C’est aussi un beau passage de témoin entre la vieille garde qui a inculqué aux jeunes le sens du devoir, une éthique de travail et une rage de vaincre vers un groupe jeune qui s’est émancipé d’eux au fil de la saison car même sans Kjaer et Zlatan sur le terrain, des joueurs comme Kalulu et Leao se sont révélés pour les secteurs défensifs et offensifs dans le jeu et le groupe n’est désormais plus dépendant d’un ou deux leaders mais fait corp ensemble, ce qui est la force des grandes équipes quand tout le monde est uni et déterminé.

Nous avons aussi des joueurs de devoir comme Krunic qui savent très bien quel est leur niveau et donnent toujours tout pour se mettre au service de l’équipe, c’est précieux comme exemple.

En somme, 9 est une note à mon sens mérité car avec notre manque de qualité sur le banc et nos carences en 10 surtout et sur l’aile droite dans une moindre mesure, il était impossible de mieux faire, ce qui est arrivé était inattendu et révèle la vérité du terrain et la force d’un groupe qui peuvent écrire de belles pages comme celle-ci.
Je ne mets pas 10 car le jeu n’a pas toujours été au rdv et cela ne dépendra que d’un mercato répondant à nos besoins à 2 postes en priorité pour atteindre une telle note.

En poursuivant avec cet état d’esprit, cette cohésion et avec une légère amélioration de la qualité de l’effectif au mercato, ce Scudetto peut vraiment être le point de départ effectivement de la poursuite de notre ascension vers les sommets et pas seulement l’aboutissement de l’excellent travail de ces 2 dernières années.

P.S: par contre, ma gueule de bois suite à ce titre, elle je la note à 10/10 :sweat_smile:

5 « J'aime »

J’ai mis 8 pour la dernière place en C1 et même si l’Inter a un effectif plus expérimenté que le notre on aurait quand meme pu achever ce championnat debut du mois avec moins de points gaspillé.

Maintenant ces points perdu contre les equipes les plus modeste sont du principalement aux limites offensive de notre equipe qui on espère seront enfin comblée lors du mercato.

Sans un banc compétitif on aura jamais les ressources physiques pour jouer sur 2 tableaux. Si on avait passé les phases de groupe en C1 pas sur qu’on aurait joué le titre par exemple.

Bref un bilan plus que positif avec des point a travailler qu’on connaît depuis 1 an déjà et nos joueurs qui continuent a progresser de la sorte et on va vraiment redevenir une equipe dominante !

2 « J'aime »

J’ai donné la note de 8/10 parce que sur la dernière ligne droite, j’ai revu un Milan (joueurs et staff) conquérant qui nous a tant manqué, concentré de A à Z, avec un profesionalisme bluffant.
J’aurais donné plus (9 voire même 10) si la direction avait accompagné les efforts de Pioli par un mercato plus ambitieux au mois de janvier. Puisque je suis certain que là, le scudetto aurait déjà été acquis un mois plutôt…

J’ai mis 8 aussi.
La saison est exceptionnelle mais on ne peut pas mettre plus.
Comment on note si on fait un beau parcours en CL, si on gagne un autre titre?

Et aussi le championnat aurait du être plié depuis plus longtemps que ça.
Heureusement que l’Inter n’a pas profité de nos faux pas. (Et nous non plus on n’a pas profité des leurs…)

Bref 8 c’est déjà une excellente note.

On notera à l’échelle de ce que vaut l’équipe et de ses ambitions à ce moment là.

Ce Milan qui fait cette saison, c’est inespéré.
On peut pas les mettre sur la même échelle qu’une vraie équipe de C1 ayant ses chances dans la compétition reine.

6 « J'aime »

De loin la meilleure vidéo récap de la saison.

Petite musique qui va bien, les frissons…

7 « J'aime »

Entre 8et 9 /10

Très belle vidéo. En ce qui me concerne je mets 9/10.

Saison au delà des attentes, pas parfaite notamment à cause de quelques matches en LDC en deçà de ce qu’on aurait pu faire. Et également des matches de Série A dans lesquels l’attaque n’a pas tourné du tout.

Mais de manière générale, dans l’envie, la volonté, La Défense de fer, le renouveau, Pioli, etc, un beau gros 9 est mérité.

1 « J'aime »

Je retiens le cri du hibou🦉 à la 25’:08" !!!
:see_no_evil::see_no_evil::see_no_evil: