Brahim Diaz đŸ‡Ș🇩

Le Maroc a fait ce qu’une CorĂ©e du Sud ou une Turquie avaient fait en 2002, qu’ils reproduisent ça sur la durĂ©e avant de pouvoir se comparer avec une bonne partie des sĂ©lections EuropĂ©ennes. :stuck_out_tongue:

Sur un match mĂȘme Spezia peut rivaliser avec nous, si on le rejoue 10 fois on en gagnera 8.

Ce qu’a fait le Maroc nous a tous fait vibrer mais ce qui t’élĂšve dans la hiĂ©rarchie c’est pas l’exploit, c’est la rĂ©gularitĂ©.

Faut bien comprendre aussi que certains bi nationaux sont davantage attachĂ©s Ă  leur pays d’installation et / ou qu’ils n’en ont absolument rien Ă  foutre de la CAN ou de leurs racines.

Une 1/2 d’Euro pour certains ça vaut ptet 3 CAN, chacun a une sensibilitĂ© diffĂ©rente.

1 « J'aime »

Y veut un bon conseil alors d’abord Ă©coute ton cƓur ensuite ta tĂȘte et ta femme enfin te dira quoi faire ! :rofl:

1 « J'aime »

Je trouve ça trĂšs bien d’avoir une double culture, c’est une vĂ©ritable richesse, je trouve trĂšs bien d’aimer 2 pays, le pays d’origine de ses parents et son pays mais je trouve qu’il faudrait supprimer la double nationalitĂ© (je prĂ©cise que j’ai moi mĂȘme la double nationalitĂ©) et je trouve aussi qu’à partir du moment oĂč tu es sĂ©lectionnĂ© en Ă©quipe nationale mĂȘme chez les jeunes on ne devrait pas pouvoir changer.
ça éviterait une forme de schizophrénie et ça simplifierait les choses.

1 « J'aime »

Pourquoi la suprimer ?

Comme je l’ai dit, avoir une double culture je trouve que c’est une richesse mais je n’ai pas besoin d’un bout de papier pour avoir de l’affection pour le pays d’origine de mes parents (en l’occurrence l’Italie) je vis en France, je paie mes impĂŽts en France, je vote en France, je trouve normal d’avoir que la nationalitĂ© française.

Bah justement ! Il a pas Ă©tĂ© appelĂ© par l’une des 2 sĂ©lections Ă  laquelle il Ă©tait Ă©ligible donc pourquoi le comparer Ă  Brahim qui lui l’a Ă©tĂ© et fait aujourd’hui des caprices ? J’émets un cas de figure quand je dis qu’il aurait pu dire non au Ghana directement car au moins les choses auraient Ă©tĂ© claires.

Pourtant c’est pas l’avis de Mancini qui s’élevait contre leur intĂ©gration le + possible depuis plusieurs annĂ©es et c’est pas comme si c’était l’Italie la plus forte de ces 20 derniĂšres annĂ©es. Alors bien sĂ»r maintenant que la crise s’amplifie faut pĂȘcher chez les binationaux et renier ses principes


C’est pas son comportement Ă  lui qui me dĂ©range, comme tu dis c’est sa carriĂšre et son problĂšme. Ici c’est celui du sĂ©lectionneur marocain que je rapporte. Certains comme moi l’approuvent et le prennent , d’autres prĂ©fĂšrent prendre ça pour de la langue de bois pensant qu’on peut pas avoir de principe ou se passer de certains joueur alors qu’on voit pourtant des sĂ©lections Ă  la pelle se le permettre.

Et moi je te rĂ©pĂšte que cette thĂ©orie sur le « choix par dĂ©faut » c’est le fantasme de ceux qui pensent rĂ©ellement que des joueurs comme Zyech, Amrabat et Mazraoui auraient pas leurs places aux Pays Bas, Hakimi en Espagne, Bennacer et Mahrez, Koulibaly, Seko Fofana, Aubameyang avec la France
 (D’ailleurs c’est sĂ»r qu’avec le Gabon il va en remporter des trophĂ©es PEA).

Ensuite qu’une nation « dĂ©bauche » un joueur je vois pas le rapport ni le problĂšme. Au joueur et Ă  cette nation de se mettre d’accord d’accepter aux conditions de celle-ci. Visiblement c’est pas le cas donc tant pis.

On ne t’a pas dit que c’était 100% de choix par dĂ©faut, on t’a dit que chaque cas Ă©tait diffĂ©rent et s’appuie sur le lieu de vie, l’attachement, l’histoire etc.

Pour savoir si chacun des cas que tu cites est « normal » et pas un choix par dĂ©faut faudrait revenir sur al vie de chacun d’entre eux.

Aubam typiquement Ă©tait bien trop mauvais pour envisager un jour l’EdF quand il s’est engagĂ© Ă  vie avec le Gabon (il Ă©tait encore Ă  Milan lors de sa 1Ăšre sĂ©lection avec eux, 3/4 ans avant sa vraie explosion).

C’est l’exemple parfait du gars qui s’est prĂ©cipitĂ©, a fait un choix par dĂ©faut de talent (au moment du choix) et qui effectivement ne gagnera jamais rien avec son pays.

Brahim a un peu plus de jugeotte et s’ouvre aux diffĂ©rentes opportunitĂ©s qui s’offrent Ă  lui.

Et quand bien mĂȘme Regragui le bouderait un temps, s’il s’amĂ©liore il reviendra rapidement dans le groupe (avec lui ou un autre coach).

En attendant ils l’ont fait, et donc ? Le fait est qu’ils sont en pleine progression avec un sĂ©lectionneur qui a permis de rĂ©aliser la + grosse perf d’une Ă©quipe africaine en CDM.

Tu parles de rĂ©Ă©diter ça sur la durĂ©e alors que mĂȘme des nations europĂ©ennes parfois mĂȘme parmi les meilleure du monde n’alignent pas plusieurs 1/2 (voir 1/4) sur 2 Ă©ditions d’affilĂ©es, c’est quoi cette logique ? :face_with_raised_eyebrow:

L’Allemagne et l’Italie (pour se limiter Ă  l’Europe) sont des Ă©quipes de peintres indignes du statut d’équipe de « bons niveaux » vu qu’elles alignent pas des 1/2 voir ne participent carrĂ©ment plus aux CDM ?

Si le Maroc fait des phases de groupes arrivant à jouer des 1/8 ça leur suffira amplement je suis sûr et sera une fierté pour les marocains et les joueurs.

Si tu considÚres 2 des plus grandes nations du foot comme des équipes de peintres effectivement y a pas de débat.

On a compris que c’était un sujet sensible pour toi et que ça te tenait Ă  coeur mais lĂ  on part sur de la fantaisie pur et dure, le Maroc n’est rien pour le foot en comparaison de ces 2 pays qui affichent des palmarĂšs autrement plus prestigieux qu’une 1/2 de CdM.

Et mĂȘme si on met de cĂŽtĂ© le prestige, tu peux organiser 10 Allemagne - Maroc avec les effectifs actuels jamais le Maroc ressort vainqueur.

2 « J'aime »

Je me base simplement sur ta logique qui veut qu’une 1/2 de CDM ne suffit pas pour ĂȘtre considĂ©rĂ© comme une Ă©quipe de bon niveau lĂ  oĂč des Ă©quipes qui n’y ont ni participĂ© ni jouĂ© une phase finale sont encore des Ă©quipes imbattables Ă  l’instant T.

Ca doit ĂȘtre ça oui
 C’est un peu comme Milan quand on expliquait post-2012 qu’on Ă©tait l’une des meilleure Ă©quipe du monde grĂące Ă  notre palmarĂšs


Ne confond pas palmarĂšs et prestige avec niveau et performance. Si le palmarĂšs et le prestige suffisait Ă  dĂ©terminer le niveau d’une Ă©quipe on serait dĂ©jĂ  en finale de C1 cette saison. :upside_down_face:

De quel délai il parle Diaz !?!
Genre depuis ttes ces annĂ©es il n’avait pas encore rĂ©flĂ©chi a ça ??

De toute façon son match nous rappel que ce débat est secondaire.

Laissons le finir sa puberté tranquillement, nous verrons plus tard

Pratiquement sĂ»r que nos gains de CL seront utilisĂ©s pour l’acheter au rĂ©al Ă  une somme qu’il ne vaut absolument pas :+1:t2:

Si par une somme tu sous entend de l’argent, je te rejoins complùtement

A son meilleur niveau il est tout au plus utile pour conserver la balle quand on doit gĂ©rer un score, autant dire qu’il peut repartir au Real.

Son meilleur niveau c’est toujours 10cm trop cour pour faire Tonnerre de Zeus au Parc AstĂ©rix, ça dĂ©gage.

Ce joueur avec 10cm de plus et 10 kg de plus , il serait rien d’autre qu’un joueur de sĂ©rie B.

Je ne comprend cette manie de vouloir enlever des droits fondamentaux aux gens juste parcequ’on se proclame de ce groupe lĂ . Je ne vois pas pourquoi un enfant de parent 1 français et de parent 2 italien n’aurait pas le droit aux deux nationalitĂ©s.

Je vais te rĂ©pondre mais aprĂšs, si tu veux bien, on arrĂȘtera lĂ  car on est sur le topic de Diaz et j’ai pas envie d’ouvrir un dĂ©bat sociĂ©tal car c’est pas le but.

La double nationalitĂ© est un droit, c’est quelque chose qui est « tolĂ©ré » par les pays mais ce n’est pas un droit « fondamental » (les mots sont importants).

Au contraire la binationalitĂ© est un privilĂšge par rapport aux mononationaux et c’est pour moi une atteinte au principe d’égalitĂ© des droits.

Par exemple je ne trouve pas normal de voter dans un pays oĂč on ne vit pas (et donc d’avoir une influence sur la vie des citoyens de ce mĂȘme pays) ça me rappelle un collĂšgue de travail qui Ă©tait bien content de vivre en France, de bien profiter de sa libertĂ© et qui allait s’empresser de voter dans le pays d’origine de ses parents pour un parti pour qui justement le terme « liberté » Ă©tait disons « relatif » (euphĂ©misme) mais aprĂšs tout il s’en foutait ça le concernait pas


Comme je l’ai dit, j’ai moi mĂȘme la double nationalitĂ©, mais je n’ai pas besoin de ça pour aimer mes 2 pays (France et Italie). On peut avoir qu’une seule nationalitĂ© SANS renoncer Ă  sa double culture. Ce n’est pas antinomique.

1 « J'aime »

Il ne faut pas confondre la nationalitĂ© civile et la nationalitĂ© sportive, la nationalitĂ© sportive est bien plus souple (on ne va pas pas considĂ©rer civilement qu’un argentin est italien parce que son grand-pĂšre l’était) mais, du moins en foot, elle est dĂ©finitive (sauf en cas de disparition du pays).

La limite c’est la 1Ăšre minute jouĂ©e en A en match officiel, tout le monde le sait et c’est trĂšs bien comme ça, ça permet Ă  un jeune influençable ne pas s’engager dĂ©finitivement avec une sĂ©lection, tout le monde n’est pas patriotique avant tout.

Civilement il ne me serait jamais venu Ă  l’idĂ©e de voter pour un pays oĂč je n’habite pas mais sportivement, si j’avais Ă©tĂ© un joueur talentueux j’aurai bien pris mon temps pour me dĂ©cider parce que jouer pour la Belgique ou l’Italie fin 90- dĂ©but 2000 c’est pas du tout pareil que maintenant.

Diaz a le choix entre une place difficile Ă  aller chercher avec l’Espagne, grande nation du foot, ou une place plus facilement obtenable avec le Maroc, mais ça c’est au temps T, rien ne dit que le Maroc sera toujours aussi performant dans le futur alors que la Roja c’est CdM - Euro tous les 2 ans avec une chance de remporter des trophĂ©es.

1 « J'aime »