Débattons #04 - Les plus grands gâchis de l'histoire

Pas « vraiment » un débat, mais je rebondis sur le post de @Shadow qui peut lancer une discussion intéressante : en parlant de Pato

L’évocation de Pato m’a fait me poser la question, et y a des noms comme Anelka, Adriano, et puis bien sûr Cassano qui me sont venus. Et Barbatov, mon chouchou.

Et en remontant plus loin, ce génie de Gascoigne, avec la légende qui garde cette punchline de Best, qui lui avait dit qu’il avait son Q.I. écrit au dos de son maillot (et s’attirant en réponse : « c’est quoi le Q.I. ? »)

En sortant du périmètre du club, c’est qui, pour vous, les plus grands regrets ?

Je reviendrais surement plus tard dans le débat mais je pige globalement pas ta liste composée certes de débiles qui ont gâchés mais globalement de joueurs qui ont faire une carrière bien plus qu’honorable et je vois pas comment un Berbatov peut rentrer dans la case gâchis.

Je suis pas sur de le comprendre comme ça le sujet en dehors d’Adriano peut être. :biggrin:

Mario Balotelli.

Parce que techniquement, il avait tout. Physiquement, il était à la fois rapide et costaud. En 2012, j’ai vraiment cru à l’acte de naissance d’un joueur exceptionnel. En 2013, j’ai cru qu’il avait enfin compris et faire exploser le potentiel qu’il détenait.

Et ensuite, en 2014, j’ai compris qu’il était définitivement trop con pour comprendre ce qu’était un pro. Un vrai talent gâché là aussi.

Adriano et Cassano. Tu les as cités.

Après, là on cite les énormes gâchis. Il y a aussi des demi gâchis, des types qui ont réussi à atteindre le sommet mais qui y sont restés bcp trop brièvement eu égard à leur talent. Je pense à Ronaldinho par exemple.

3 J'aimes

Abou Diaby pour sur, un enorme gachie.

Dans une moindre mesure Reus, il revient toujours mais je crois qu’il a pas fais de saison a plus de 30 matchs a dortmund, c’est enorme.

Je suis pas d’accord pour Anelka ni Cassano d’ailleurs on peut pas parler de gachis alors qu’il ont eu une belle carrière .

Thierry Henry c’est 175 buts en PL Anelka c’est 125 . Quand tu dis ca c’est surement que tu pense qu’il pouvait faire plus ? Je le crois aussi, pour ma part il parti trop tôt au Réal Madrid .

Vous avez cité Cassano et Balotelli, on peut aussi mentionner Giuseppe Rossi. Si ces joueurs n’avaient pas été déficients mentalement (Balo), physiquement (Rossi), ou les deux (Cassano), l’Italie aurait eu une ligne d’attaque de top top niveau.

Dans le registre talents italiens, mais à un autre poste, je pense aussi à Aquilani, qui était extrêmement fort à la Roma, mais a manqué d’un petit truc pour se hisser au niveau auquel il aurait pu aspirer. On a bien vu que chez nous, alors qu’il jouait de façon assez empruntée et sans montrer ce qu’il montrait à la Roma, il était efficace : il balançait un assist quasiment à chaque match.

Mais bon, on peut en citer plein d’autres. Et on peut aussi citer des semi-gâchis, soit des mecs qui ont fait beaucoup mais auraient pu faire encore mieux (par exemple R9, Zlatan, Sneijder…).

1 J'aime

Ballotelli et Adriano ok parce qu’il ont gâcher vraiment leur carrière .

Ronnie concevait le foot de cette manière allegria et pas autrement . Kaka n’a jamais gagné la Copa Libertadores , Ronaldo n’a jamais remporté la LDC . Ibra n’a jamais gagné un ballon d’or. CR7et Messi n’ont jamais gagné une coupe du monde .

Ronnie a tout gagné on ne peut dire que c’est du gâchis .

Sneijder c’est le même type de gâchis que Ronaldinho, dans le sens où lui aussi a eu un moment avec un niveau absolument terrible… Mais trop occupé aussi dans sa vie à se bourrer la gueule en boîte.

Jovetic quel joyaux celui la ses blessure auront vraiment eu raison de lui. J’espere que Zaniolo va eviter cette trajectoire…

3 J'aimes

Dans une moindre mesure Diego qui nous a quitté :pray:

Adriano et Cassano j’ai du mal dans la même phrase quand même.

Le brésilien c’était un joueur absolument fantastique, un monstre absolu et relativement professionnel. Ce joueur avait tout et durant 3-4 saisons il a fait de la Série A sa biatch. Autant Ronaldo était un joueur d’une finesse légendaire, autant Adriano c’est un bulldozer qui ravageait absolument tout sur son passage, j’ai rarement ressenti un tel sentiment de toute puissance venant d’un joueur. La mort de son père (alors qu’il n’a que 22 ans de mémoire) a totalement tué sa carrière en le plongeant dans la dépression. Adriano c’est ce mec pas très malin que la vie n’a pas épargné et qui n’a pas su faire preuve de caractère suffisant pour s’en sortir. Quand j’y repense, j’ai de la peine pour lui.

Cassano il avait des qualités, mais au même titre que Balotelli, tu sentais directement la suffisance tant dans son jeu que dans son comportement en général. Une vraie tête a claque, totalement détestable et je me rappelle avoir été dégouté le jour où j’ai appris son transfert a Milan. Malheureusement l’histoire m’a donné raison en voyant a quel point il s’est foutu de la tronche des dirigeants de l’époque (que je détestais pourtant presque tout autant) et ses déclarations a 2 balles quand il était à l’Inter. Aucune peine quand je pense a ce mec, il mérite entièrement sa carrière de merde (en tant que joueur pro et ex future star bien sûr) et sa réputation de branleur.

Bah Cassano était extrêmement talentueux techniquement, je vois pas en quoi comparer son talent à celui, bien différent, d’Adriano, est une insulte pour l’un ou pour l’autre.
Cassano aussi a fait de belles choses en Serie A, et je dirais à vu de nez (pour ne pas dire que j’en suis sûr) qu’il a plus de saisons accomplies que le brésilien, entre son passage à la Roma et son duo avec Totti, son passage à la Samp et son duo avec Pazzini (qui qualifie la Samp pour les barrages de la LDC, ce qui était plus arrivé depuis environ 20 ans, ce qui est plus arrivé depuis, et qui n’est pas près d’arriver à nouveau à l’avenir), et son passage au Milan et son duo avec Zlatan. D’ailleurs, même ses saisons à l’Inter et surtout à Parme sont très loin d’être des échecs.

Sur son passage à Milan, certes, il a quitté le club dans des conditions pas très claires (en même temps, même s’il n’a pas été classe du tout sur le coup, on peut difficilement lui reprocher de ne pas vouloir rester au sein d’un club qui brade ses stars pour recruter des débiles mentaux à la place), mais sur le plan du sportif on peut pas dire que « l’histoire t’a donné raison », car il était pas loin d’être excellent malgré des difficultés qui, pour le coup, lui étaient étrangères (son AVC, rien que ça).

Puis accessoirement, pardonne moi de pas bien voir en quoi pour Adriano, on doit plaindre le fait que sa carrière soit partie en couille parce que la vie a pas été simple avec lui, et pas pour Cassano.
Parce qu’au cas où tu l’ignorerais, Cassano n’est pas né dingue. Il a vécu une enfance ultra difficile à Bari, au cours de laquelle il raconte notamment qu’il ne mangeait pas tout les jours tant sa famille était pauvre et qu’il passait sa vie dans la rue, soit le genre d’expérience qui marque quelqu’un à vie (au même titre que le décès d’un proche).

Bref, que tu préfères Adriano et que tu estimes qu’il s’est élevé à un très haut niveau, soit, mais il faudrait pas faire du deux poids deux mesures pour autant. L’un comme l’autre ont vécu des évènements traumatiques, l’un comme l’autre en ont été marqué et ont vu leur carrière impacté par cela, point.

Au passage, Adriano a perdu son perd à 22 ans effectivement, et pourtant ça ne l’a pas empêché d’enchainer avec 2 saisons de haut vol ; je crois même que ce décès survient avant même qu’il ne réintègre le groupe de l’Inter avec un rôle de premier plan.
Autrement dit, même s’il est incontestable que cet évènement tragique a eu un impact important sur sa vie, tout le problème d’Adriano ne s’est pas résumé à ça, et ça n’a pas « tué sa carrière », ou du moins pas immédiatement.

2 J'aimes

C’est intéressant comme remarques, et je me doutais un peu que ça allait appeler des réactions comme ça :slight_smile: Je m’explique : dans « gâchis », j’entends un écart énorme et regrettable entre la promesse initiale et ce que la carrière aura donné. Et ce, même si la carrière est finalement bonne voire très bonne, ce n’est pas exclusif avec une déception. C’est mon interprétation personnelle, et c’est ce que m’évoque les joueurs que j’ai cités.

Anelka, c’était vraiment un talent immense, un des plus grands de sa génération. Il était bien parti, rentré gamin à Clairefontaine, formation au PSG, il brille dans toutes les équipes jeunes en EDF, normalement il pouvait rien lui arriver : et puis après c’est le départ trop précoce à Arsenal, puis dans une certaine mesure au Real (20 ans). Et ensuite les embrouilles en club, au Real puis au PSG. Après il y a clairement du mieux en Angleterre, mais sa carrière au haut niveau se termine à 32 ans, ça fait tôt… Et puis y a l’EDF, avec une succession de psychodrames (Santini 2002, Domenech 2006-2010) et de périodes très décevantes, alignées sur le reste de l’équipe (2008). Alors oui, il aura fait de très belles périodes à City et Chelsea, mais il a jamais dû dépasser les 3-4 ans dans un club, alors que ce mec aurait dû, s’il l’avait voulu et fait d’autres choix, devenir la légende d’un club, gagner une Coupe du Monde, etc. Le parallèle avec Henry est quand même douloureux.

Cassano, il était aussi génial avec le ballon que crétin en dehors. Lui aussi a eu une belle carrière (avec la Roma et la Samp en point haut, et globalement sans vrais échecs), @georgesleserpent l’a bien résumée. Mais si je fais le parallèle avec Anelka, il y a ce départ au Real, des passages qui restent courts dans beaucoup de clubs, des piges en fin de carrière… Ça me laisse un sacré goût d’inachevé, quand tu penses au talent brut qu’il avait dans les pieds, il aurait pu et dû devenir une légende dans un club. Et puis là aussi, quels regrets pour la sélection : le Real lui coûte sûrement la Coupe du Monde 2006 ; et dans un autre univers, ses perf à la Samp auraient dû lui permettre de jouer en 2010.

Et puis Berbatov, son début de carrière à Leverkusen et Tottenham, moi ça me laissait imaginer aussi une carrière vraiment au plus haut, et qu’il marque un club, à défaut de pouvoir briller en sélection. Techniquement, il me faisait rêver, il avait quelque chose de spécial face au but, un style, une classe. Niveau talent, je trouve qu’il se posait là. J’ai toujours bien aimé MU, j’adorais Rooney, et ça me faisait kiffer de voir ce duo. Et puis au final ça n’aura duré que 3 ans : 3 belles années, mais je trouve quand même ça frustrant vu le niveau du joueur, qui en 2006 me semblait tellement au-dessus du lot. Et ça finit quand même bien en queue de poisson, un joueur comme ça envoyé en tribunes pour la finale de C1 en 2011, pour mettre Chicharito à la place, ça m’a fait mal au cul.

Adriano, @Flowman l’a très bien décrit, le gars était hallucinant à Parme puis à l’Inter, je pense que le mot « ravager » est très juste. Et au final, il n’a fait que 3-4 saisons au plus haut niveau, avec l’écroulement que l’on sait.

Enfin, clairement, y a du subjectif dans tout ça : dans le cas d’Anelka, c’est des souvenirs d’enfant en France, on parlait quand même pas mal de lui ; Cassano ou Adriano, ça fait écho au moment où j’ai commencé à suivre la Série A en 2004. Berbatov, c’est juste un coup de coeur. Mais ça pour dire que je ne sais pas si j’aurais les mêmes sentiments aujourd’hui face à ces carrières, parce que je raccrochais à ces joueurs une fascination d’enfant/d’ado.

2 J'aimes

Adriano c est…et pourtant il était à l Inter, une bête, un pur melange de technique de puissance et de vitesse.
On regardait l équipe de dimanche avec mon frère et quand ca commençait on attendait le dernier coup de canon d Adriano, une chevauchée dingue.
Même à Parme avec Gilardino il etait deja super, mais a l inter (je secoue les mains parce que j ai pas les mots)
Désolé de ne répondre qu’ a toi lol, je viens de voir qu’ il était plébiscité aussi plus bas lol

Franchement la liste est longue Adriano, Pato, Balotelli, Cassano et il y en a encore, tous pour des raisons différentes.

Après Ronaldinho on peut le considérer à moitié, ses passages au PSG et Barcelone ont été très bon. Après avec une meilleure hygiène de vie, c’est sûr qu’il aurait pu faire une meilleure carrière.

Ceux qui me font le plus chier c’est Balotelli car comme Shadow le dit, il avait tout. Alors je ne dis pas qu’il aurait pu prétendre à un Ballon d’or, mais avec du travail et du sérieux et en faisant les bons choix de carrière, franchement il aurait pu être vraiment très proche.

Pato quand il est arrivé à Milan, j’ai franchement cru qu’on tenait notre futur Ballon d’or. C’est un des jeunes joueurs qui m’a le plus impressionné à l’époque, un peu comme Mbappé quand il a commencé avec Monaco.

En effet, la liste des gâchis est infinie.

Cela dit, un nom un peu original me vient en tête : Adam Maher.

Je sais pas si vous vous souvenez de lui, mais c’était un jeune du PSV qu’on avait affronté en barrage de LDC en 2013, et qui nous avait fait souffrir le martyr.
Ultra technique, vif, robuste, dynamique, endurant, bon frappeur, le mec avait absolument tout. Une sorte de Barella avant l’heure.

J’ai pas vraiment suivi la suite de sa carrière, mais j’ai cru comprendre qu’elle n’avait mené à rien. Dommage, car il avait vraiment livré une démonstration de force lors de la double confrontation qu’on a eu à jouer face à lui.

Oui c’est pour ca que je dis que tu penser qu’il pouvait faire plus .

Je comprend.
Après si on intègre les mecs qui ont foirés leurs carrières à cause de leur personnalités la liste peut effectivement être très longue…

J’aurais tendance à partir de base sur ce sujet sur des mecs qui « n’ont rien demandés » et dont le corps les a lâché car indépendant de leurs choix…

Des mecs comme Ronaldo, Pato (lui je suis mitigé à posteriori car avec Ronaldinho dans les parages, le couple avec Barbara, … pas certains que ces problèmes physiques soient finalement venus que de son corps sans que son hygiène de vie y participe mais ça reste une profonde blessure en tant que milanista), Diaby, Badstuber, Owen, Reus, Van Basten, …

Des gars comme Cassano, Anelka, Ronaldinho j entends qu’on parle de gâchis mais ce qui a fait ce gâchis est également ce qui définit leur football, je suis pas certains que ces joueurs avec une vie à la Zanetti aurait pu donner leur pleine mesure, fut-ce t’elle seulement brièvement.

Je ne sais pas s’il est juste de les classer dans la cas « gâchis » mais j’avoue que hormis Adriano qui était assurément le nouveau Ronaldo (le brésilien) en puissance avec une capacité à décider du sort d’un match à lui seul, mes plus grands regrets après lui sont: Aimar et Riquelme.

Des 10 de cette classe, élégance, vista et avec un tel QI foot, c’était juste merveilleux mais en Europe, ils n’ont pas eu la chance d’intégrer des équipes mettant pleinement en valeur leur style et leur talent.
En Série A où les clubs reposaient encore beaucoup leur jeu sur des 10 classieux avec succès, ils auraient sans doute atteint le sommet je pense, dans la lignée d’un Zidane.
D’une manière générale, ces 2 joueurs seraient nés 10 ans plus tôt, je pense qu’ils auraient mis la planète foot à leurs pieds.

2 J'aimes

Pas vraiment un gâchis, mais je pense à Riquelme, il méritait de jouer dans un plus grand club.

Crespo, très frustrante sa carrière, j’aurais vraiment aimé le garder après 2005, c’est un monstre qui n’a jamais vraiment explosé.

Y’a aussi Owen, il aurait pas du rejoindre le Real et rester en PL écrire l’histoire avec Liverpool.