Musculation de tous les muscles (sauf le cerveau)

@Joey et @julchana3

À vous pour votre débat

2 « J'aime »

Oh le cliché. :rofl:

2 « J'aime »

Gym Energy GIF by Bucked Up

2 « J'aime »

Le cerveau n’est pas un muscle. :phear:

Oh le rabat-joie, pourquoi préciser: sauf le cerveau?
A cause de ça, @Grandayzer ne pourra pas nous parler des bienfaits des échecs sur le corps humain ou nous énoncer ses parties endiablées où il a pris une Reine avec un Fou :grin:

2 « J'aime »

Pour ce qui est de la perte de gras localisée, c’est bel et bien possible. :man_health_worker:t4:

1 « J'aime »

Si seulement j’avais une motiv pour me débarrasser de ce ventre rempli de bières… :joy:

Je suis aller dans une salle pendant 1 an et demi- 2 ans mais depuis que j’ai mon chien j’ai complètement arrêter.

J’ai accès à une salle au boulot en plus

@Shadow
Chef, je voulais savoir pour que tout HS soit évité: nous avons un long muscle dans l’entrejambe, est-il exclu du débat au même titre que le cerveau ou non? :dehors:

Pourtant un tas d’études américaines ont infirmé cette théorie. La perte de gras ne se fait que par le biais d’un déficit calorique contrôlée. Concernant les abdominaux il est absolument inutile de les bosser 2h car comme n’importe quel muscle, il se travaille comme les autres. Ce n’est pas parce que tu feras 50 minutes de crunch sans pause que tu vas avoir des abdos. En revanche c’est par des exercices ponctuels (crunch a la poulie avec des temps de pause) et un taux de masse grasse que les abdos commenceront à se dessiner (de manière singulière en fonction de chaque individu).

Mais je regarderais la fiabilité de cette vidéo demain.
J’ai tendance à me méfier d’un tas d’avis YouTube/Tik Tok sur la musculation type Tibo in shape, All musculation et j’en passe et je ne me réfère (en dehors d’études) a quelques professionnels.

@julchana3 que trouves tu difficile dans l’apport calorique ?

Édit: j’aime beaucoup le titre :grin:

3 « J'aime »

J’ai bien mis uniquement SAUF LE CERVEAU sans rien préciser d’autre dans les exclusions.:grimacing:

Tires en les conclusions qui s’imposent. :eyes:

Des études périmées, biaisées ou incomplètes.
Car c’est la majorité de ce que produit les US en fait.

Dans la vidéo que j’ai posté, Jean Onche se réfère aux études les plus fiables justement.

Après, travailler localement c’est réservé aux obsédés et à ceux qui font de la compétition. En dehors de ça, compound lifts et bonne alimentation suffisent.

2 « J'aime »

C’est un pote au Raptor ? Parce que purée il a exactement le même ton d’obsessionnel de la muscu qui a gonflé son ego devant le miroir en se suçant les biceps. :smiley:

Concernant la perte de gras localisée.

Je ne peux pas écouter la vidéo de Misaki pour le moment mais je suis certain que Jean Onche, le connaissant, doit s’inspirer des recherches sur le sujet de Michael Gundill (qui est une référence mondiale).

La perte de gras localisée ne se limite pas qu’aux abdos mais à tous les muscles. Si tu bosses très longtemps un muscle alors tu as un afflux sanguin supérieur dans cette zone. Cela va créer la perte de gras locale. A notre niveau ce n’est pas nécessaire, c’est plutôt, comme le dit Misaki, réservé aux professionnels. Serge Nubret faisait des heures d’abdos. Coleman faisait des heures de step pour avoir les fessiers striés…

Concernant la difficulté de l’apport calorique.
En théorie, se muscler est facile : entraînement intelligent + repos + surplus calorique (en respectant le ratio protéines/lipides/glucides) pour la prise de masse et entraînement intelligent + repos + déficit calorique pour la sèche.
Or, dans la pratique ce n’est pas facile comme tu as pu le dire sur l’autre topic. Monsieur tout le monde ne peut que très difficilement calculer tout ça ainsi que s’entraîner dur entre le travail, les loisirs, la vie de famille etc.

Avoir un taux de masse grasse aussi faible + une certaine masse musculaire comme Zlatan à 40 c’est seulement la marque des plus grands champions. Très peu de personnes peuvent avoir un tel résultat à cet âge et même avec la meilleure volonté du monde, contrairement à ce que tu disais sur l’autre topic.

@Sokhar
Ils ne sont pas potes mais se sont déjà mentionnés. Ils viennent du même univers jvc…

Cela nécessite un investissement et de la volonté, je suis d’accord avec toi. De la a dire que ce n’est pas possible, je pense que c’est faux.

Je suis un humain lambda, je n’ai aucune formation initiale et seul un énorme intérêt prononcé pour la musculation et la nutrition m’accompagnent depuis une petite année. Or je suis depuis deux mois entre 8 et 10% de masse grasse. C’est possible. Cela a entraîné effectivement des contraintes (réflexion sur tout ce que je mange, calcul) et un gros boulot a la salle (5 a 6 séances/semaine) mais c’est possible. Et pourtant j’ai un boulot dans lequel je ne peux pas calculer parfaitement mes calories du midi et j’ai eu 58 crémaillères en 2022. :joy:

Autre exemple, un ami a décidé de me rejoindre depuis janvier. Fort taux de masse grasse et volonté de perdre 20kg après son premier enfant avec sa compagne. Depuis Janvier, il est a 12kg perdu et un taux de masse grasse qui est passé de 26 a 17%. On est loin de Zlatan, mais le process une fois connu, est accessible.

D’autant qu’aujourd’hui tu as la possibilité de t’informer aisément avec des mecs de qualité, tu as la possibilité d’utiliser des applications te permettant de calculer plus facilement les aliments que tu prends, tu as la possibilité de t’informer sur ton apport calorique qui est propre a ton âge/poids/taille/sexe/activités. Tu tâtonnes toujours un peu au début, mais une fois que tu as trouvé ton total de maintenance, il est accessible pour tout le monde d’y arriver. Maintenant oui ça nécessite de contrôler les apéros, les calories liquides (sauces, sodas, alcool) et d’avoir une certaine connaissance de ce que chaque aliment contient. Mais pour être passé par là, je trouve ça a la portée de tous des lors que tu as la volonté. Surtout aujourd’hui avec internet.

PS: tu peux aussi prendre du muscle en déficit calorique. En revanche tu as raison, c’est plus simple de gérer la prise de masse musculaire (qui dépend avant tout de l’entraînement - des lors qu’on sait s’entraîner - ) que la baisse du taux de masse grasse qui nécessite tout autant le maintien de ton activité physique qu’un contrôle plus drastique de tes calories.

Tout ça là c’est en totale contradiction avec ton début de post :

Non, tu ne l’es pas, un humain lambda n’a absolument aucun intérêt pour tout ça, ni le temps, ni l’envie, voire ni le besoin.

Tu es un passionné qui prend soin de lui et gg à toi pour ça mais tu ne peux absolument pas partir du postulat que tout ça est un style de vie organisable par Mr Tout le Monde ou que c’est facile.

C’est une dédication extrêmement spécifique et chronophage.

2 « J'aime »

Par humain lambda je parlais sportif professionnel avec des coachs sportifs et nutritionnistes a disposition. Je ne suis a la base personne, et c’est avec un énorme intérêt et une réelle passion que j’ai bossé tout seul, d’où le fait que c’est accessible.

D’accord avec le reste de ton commentaire. D’ailleurs c’est @Misaki je crois qui disait que c’était accessible mais que oui cela nécessitait un énorme intérêt pour ça. Maintenant je ne trouve pas que cela soit si contraignant, mais pour le coup c’est peut être parce que j’y prends du plaisir.

C’est un peu la question que j’allais poser à @Joey : c’est quoi l’intérêt de tout ça à partir du moment où t’es pas sportif ? Pourquoi tu le fais ? D’où t’est venue cette passion ?

Pour quelqu’un comme moi pour qui prendre un apéro, un bon repas, boire mon verre avec des amis et la famille sont des choses absolument essentielles, je suis assez ébahi qu’on puisse se contraindre vis à vis de tout ça juste par envie, sans objectif particulier.

Du coup, qu’est ce qui te motive ?

1 « J'aime »

Je te réponds ce soir après le resto (car oui je peux aussi aller au resto :grin:)

Oui je te laisse finir ton blanc de poulet et tes patates à l’eau, puis tu me diras. :grimacing::eyes:

Ton sport c’est uniquement pousser de la fonte ?