Projet de Superligue Européenne

A la lumière de cet article, je me permets d’ouvrir ce nouveau topic.

C’était un serpent de mer depuis près de 20 ans mais il semble que nous sommes à la veille d’assister à la naissance de la Super League Européenne.

Jusqu’à maintenant, les clubs de Premier League étaient réticents à ce projet tant ils étaient attachés à leur championnat domestique qui revêtait plus d’importance à leurs yeux que même la Champion’s League. De plus, avec les droits TV faramineux issus de leur championnat qui se vendait mieux que toute autre compétition à travers le monde entier, ce projet n’avait pas grand intérêt du côté des clubs majeurs même sur le plan pécunier.
Pourtant, c’est un véritable séisme qui vient de se manifester en Premier League avec Manchester United et Liverpool qui viennent de s’intégrer aux négociations pour l’organisation de cette Super League Européenne.

La FIFA offre tout son soutien à ce projet quant à son organisation et sa gestion, ce que l’UEFA voit d’un très mauvais œil puisqu’on se rapproche de la mort de la Champion’s League.
Pour l’investissement de base nécessaire à l’organisation de ce super tournois, le groupe financier JP Morgan s’apprête à prêter 5 milliards d’euros tant ils n’ont aucun doute quant à la rentabilité rapide du projet.

Au niveau de l’organisation, on se base sur un tournois avec des matchs à élimination directe réunissant les 18 meilleures équipes parmi championnats suivants: Allemagne, Angleterre, Espagne, France et Italie.
Ce tournois devraient garantir au vainqueur plusieurs centaines de millions d’euros (soit bien plus que ce que rapporte l’actuelle Champion’s League).
Reste juste à ajuster cela au niveau des calendriers.

Je pense que le coup d’accélérateur donné à ce projet trouve sa source dans le fait que la crise covid plonge la quasi-totalité des clubs européens dans une crise financière profonde allant jusqu’à menacer la pérennité du système actuel avec des droits TV domestiques en diminution (même en PL), des revenus sponsors et TV de la Champion’s League aussi en diminution drastique et des clubs croulants sous les déficits pour minimum 2 ans au point d’avoir un besoin vital de liquidités.

Qu’en pensez-vous?

2 J'aimes

J’en pense que mes jours de passionnés du football sont comptés. Clairement, si ce projet voit le jour, ce sera sans moi.

2 J'aimes

Mais du coup si je comprends bien, ce projet c’est en fait rien de plus qu’une sorte de copie de la Champion’s League version élitiste ?

Je pose cette question car à la base je pensais (sachant que j’ai toujours suivi ça de très loin) qu’on parlait de créer une nouvelle ligue Européenne qui remplacerait les championnats domestiques, pour en arriver donc à un modèle pas très lointain des sports les plus populaires aux USA.

PS: et du coup, ce qui m’intrigue par rapport à cette question, c’est que si la réponse est la première option, je ne comprends pas trop par quels moyens cela générera vraiment beaucoup plus de revenus que le format actuel de LdC.

Si tu affrontes en championnat le Real, Manchester ou le Bayern, quel intérêt de disputer une Coupe d’Europe ?

Moi c’est comme ça que je comprends le truc mais je peux me tromper.

A priori, c’est exactement ça mais vu que ça ne réunirait que les clubs les plus prestigieux et bénéficiant des meilleures fanbase, ça promet plus de grosses affiches (sur le papier du moins) qui attireront bien plus de spectateurs et par conséquent les diffuseurs.

J’adore l’Atalanta et je me suis régalé en tant qu’amoureux du jeu devant Atalanta/Valence mais pour le footix représentant tout de même une certaine majorité du public, une telle affiche n’attire pas malgré la qualité du jeu et un Manchester United/Milan qui offrirait sans doute moins de spectacle sur le terrain a un potentiel bien plus élevé à l’égard des diffuseurs.

@Dieano
En fait, contrairement à l’idée de base où la Super League devait être un super championnat, elle se formaliserait finalement sous un format coupe à élimination directe.
Comme le disait @Don, ce n’est ni plus ni moins qu’une C1 bis ultra élitiste avec seulement les clubs les plus prestigieux et plus de revenus à la clé.
C’est pour cela que l’UEFA voit cela d’une très mauvais œil car c’est de matière à tuer la C1.

@Joey
Je comprends ton point de vue dans le sens où cela figerait la hiérarchie des clubs ainsi que de belles surprises type Atalanta, ça tuerait toute la diversité du football sur l’autel de la cupidité.
Après, vu la crise actuelle qui intervient et le fait qu’aucun acteur foot n’a intégré jusque là que l’inflation que suivait ce sport le menait à sa perte au moindre soubresaut (la preuve), nous en payons désormais le prix via ce genre de solution malheureusement.

Quel projet merdique de A à Z.

Toujours plus de fric, toujours plus de magouille, toujours moins de passion et d’équilibre sportif.

2 J'aimes

Perso, si cette SuperLigue nous permet d’éviter de voir des Ferencvaros ou des machins que va affronter l’Atalanta dans la plus grande des compétitions européennes, moi je prends.

A un moment, on parle de voir les plus grandes équipes européennes. Quand ce genre de clubs commencent à prendre la place des grands clubs, à ce moment-là je vois un souci et je suis pour cette Superligue.

Sans compter que tout ce qui fera la nique à ces mafieux de l’UEFA me fera rire. Et sans oublier ce FPF, ils se prennent pour Dieu le père avec ça alors que le système, bien que reposant sur une idée intéressante, est aussi corrompu qu’eux… Ils mériteraient qu’on leur descende les pieds sur terre. Si cela passe par la SuperLigue, alors vamos…

Ce qui est drôle c’est que beaucoup d’entre nous n’avons pas connu les coupes d’Europe à élimination directe.

Pourtant quand j’en parle à mon père il est unanime, c’était beaucoup plus intéressant qu’une ligue des champions avec phases de poule + phase finale en match aller-retour.

Ayant constaté la chute d’intérêt, il n’a presque plus jamais regardé la ligue des champions. Et bien je pense que ce qu’il a vécu je vais le vivre avec la super ligue car avant d’être tifoso du Milan je suis un amoureux du foot.

Comme je l’ai déjà dit, j’aime les gros matchs car ils sont rares. Programmez moi des Milan-Real tous les 15 jours et je ne regarderai plus rien.

Je suis sérieux en disant ça, je préfère garder un Milan à bout de souffle dans le format actuel plutôt que de doubler nos revenus avec une super league.

1 J'aime

Ok merci, j’y vois plus clair.

Je peux comprendre l’intérêt, mon petit club de Charleroi aurait pu se retrouver en Champion’s League, (ça c’est joué à 1 point et la décision de clôturer le championnat à la 29e journée), ça aurait été une belle aventure pour les joueurs et les supporters et généré une énorme rentrée d’argent mais au point de vue sportif?
Quel intérêt de finir à zéro, un ou trois points, ne pas être reversé en Europa League et en souffrir en championnat ?
Parce que c’est fatal comme scénario dans un système de ligue avec têtes de série, donc quitte à se retrouver entre grands clubs autant diminuer le nombre de matchs et les jouer en aller-retour.

1 J'aime

Perso, je trouve ce projet de Super League encore plus « mafieux » que tout ce à quoi on assiste actuellement.

On reprochait à l’UEFA de favoriser les gros clubs, au FPF de créer un fossé entre clubs historiques et clubs émergeants, etc…, mais au final, cette Super League est bien plus néfaste de ce point de vue là puisqu’elle constitue ni plus ni moins qu’un bouclier protecteur figeant définitivement la hiérarchie actuelle du football.

Certes, avec la C1, tu as raison, en phase de poule, des clubs comme Nicosie, Plzen, etc… apportaient des matchs sans intérêt pour le spectateur mais elle permettait au moins de laisser place à quelques belles surprises lors des matchs à élimination directe où la vérité du terrain pouvait rebattre les cartes assurer l’ascension de nouvelles forces changeant le paysage foot.

Par exemple, en ce moment, quelques clubs émergeants tentent de mener à bien des projets ambitieux par divers moyens comme l’Atalanta, Everton, Leeds ou Seville, des clubs qui seront sans doute exclus de ce projet (à voir pour Seville?) qui permet donc à l’élite actuelle de se protéger de leur montée en puissance par le biais de cette nouvelle manne financière qui la rendra inatteignable.

A mon sens et uniquement avec mes yeux d’amoureux de ce sport, le problème n’est pas la présence de petits clubs venant de championnats mineurs mais de tout ce qui a été fait depuis 30 ans pour rendre la présence de ces clubs totalement inintéressante dans une coupe d’Europe.
Etant enfant, je me souviens des exploits du FC Malinois, de l’Etoile rouge de Belgrade, du Steaua, de l’Ajax, Kiev, etc… qui apportaient diversité, suspens et plaisir de voir différentes visions du jeu s’affronter et du spectacle avec des affiches moins répétitives et plus inédites :heart_eyes:
C’est ce football qui me manque, celui où tout se jouait sur le terrain et non dans les officines ou exclusivement par le pouvoir de l’argent, celui où un projet de jeu ambitieux ou du moins structuré et un centre de formation prolifique permettait de renverser la hiérarchie :heart_eyes:

Mais bon, depuis l’arrêt Bosman en passant par l’inflation galopante écartant les mécènes et passionnés, qui acceptaient l’incertitude pour atteindre un idéal, au profit des consortiums et structures étatiques qui eux refusent toute variable amenant de l’incertitude en voulant contrôler le résultat, nous arrivons à la finalité logique de ce cheminement vers un paysage football figé et contrôlé par ces forces financières :sob:

Toutefois, je ne vais pas être hypocrite, la 1ère édition attisera sans aucun doute ma curiosité et je prendrais même sans doute plaisir à regarder plus de grosses affiches qu’à l’accoutumé mais à la longue, comme @FabioLuca, je pense que je vais finir par m’en lasser d’entrer dans ce mode de Never ending Story avec toujours les mêmes se partageant définitivement le même gâteau de manière toujours plus prévisible.

1 J'aime

Si je suis sur que je regarderai probablement une premiere edition de cette super ligue je suis loin d’apprecier l’idee.

Deja faudrait qu’on explique quels sont les conditions pour acceder a cette ligue? La renomme? L’histoire? La fan base? Par exemple, au vu de son passe recent comment Milan peut reclammer une place dans cette super ligue? Tout comme Spag j’y vois juste une tentative de creer un cercle encore plus ferme ou seul certains membres ont acces avec des criteres de selection purement subjective.

Alors oui des matchs a elimination direct c’est simpa, mais on y a droit au printemps avec la Champion’s League. Et puis, la beaute de la Champion’s League vient du fait que les rencontre entre les gros sont rares, donc plus intense. Si on a que ca a longueur d’annee ca peut devenir soulant.

Et puis, quid des petits clubs? Car je veux bien que voir des clubs provenant des petits championnat affronter des geants europeens peut etre ennuyant du point de vue des spectateurs lambda. Mais c’est egalement une des rares opportunites que ces petits clubs ont pour se developper. Avec une super ligue on aura une hierarchie totalement figee avec X clubs au sommet qui decident de la pluie et du beau temps et des clubs dans la masse qui ne peuvent que rever d’aller un jour a ce banquet de riche.

1 J'aime

Ruud Gullit : « Une « Super League » nuirait au beau jeu de football que nous connaissons et aimons de manière irréversible. Ce n’est pas juste, c’est nuisible et motivé par de mauvaises intentions. C’est par avidité. La Ligue des champions a fait de moi le footballeur que j’étais et m’a appris des leçons pour le reste de ma vie. Cette ligue proposée tuera les clubs qui méritent un soutien, au lieu de l’opposition. Je suis fermement contre cette mesure et j’espère que les gens défendront ce qui est juste, tout comme moi. »

3 J'aimes

Je vois que le débat s’est mené sur le topic de la C1, je n’avais pas eu le temps de lire.
Je me permets d’ajouter un élément majeur qui me dérange très hautement dans ce projet de Super League qui justement va totalement à l’encontre de toute notion de méritocratie: c’est le fait qu’elle ne se limite qu’aux 5 grands championnats.
Dès lors, des équipes comme l’Ajax, Porto et Benfica, qui ont tout de même prouvées, par leur réseau de recrutement et l’efficacité de leur centre de formation, leur capacité à pouvoir se hisser au niveau des meilleures équipes équipes malgré les entraves qu’elles rencontrent, seront à jamais exclues de cette compétition vouée à ringardiser la C1 et surtout à renforcer la caste des grands clubs et grands championnats. Personnellement, je n’y vois aucune méritocratie.

Selon toute vraisemblance, les big 4 anglais, allemands, espagnols et italiens ainsi que le top 2 français bénéficieront de centaines de millions supplémentaires par an par rapport à toute concurrence domestique et européenne constituant une caste inatteignable avec toujours les mêmes clubs qui s’y retrouveront par cet avantage financier conséquent qui ne laissera donc plus place à aucun modèle alternatif constituant quelques surprises sur le terrain puisque le gap sera définitivement trop grand.
Heureusement pour le Milan que ce projet n’a pas vu le jour à partir de 2014 car nos espoirs seraient déjà morts et enterrés depuis longtemps même sur le plan domestique maintenant avec la Juve, le Napoli, la Roma et l’Inter qui nous auraient déjà enterrés par ces revenus supplémentaires :thinking:
Puis des grands clubs ayant le malheur d’être dans des championnats de seconde zone, pour eux, c’est le coup de grâce après les avoir déjà bien handicapés par le biais de l’arrêt Bosman.

Un clubs comme l’Ajax qui est peut-être un des 3/4 grands clubs ayant marqué l’histoire de ce sport (je dis cela pour ne perturber aucune sensibilité car à mon sens, c’est le plus grand club historique devant Milan 2ème car ce sont les 2 clubs qui ont successivement réinventés le football dans le jeu, l’un en inventant le football total, l’autre en le rendant plus complet, scientifique et tactique), il serait à jamais rangé comme vestige d’un passé lointain destiné à être oublié, une relique se limitant de la période Cruyff à la période Frenckie de Jong avec une belle pierre tombale posée dessus pour les rares nostalgiques via quelques vidéos youtube. Finie pour eux l’opportunité de pouvoir encore chambouler la hiérarchie tous les 10/15 ans comme c’était le cas depuis le coup porté par l’arrêt Bosman, cette fois, l’inhumation est définitive.

A la rigueur, un système de pré-qualification à 1 tour permettant d’opposer les moins bien classés des championnat du big 5 européen contre les équipes championnes des championnats de second rang, ça pourrait mériter réflexion tant cela offrirait la possibilité justement de redonner un coup de pouce à des équipes comme l’Ajax, Benfica ou Porto pour retrouver un rang convenant mieux à leur histoire et au mérite qu’elles ont sur le plan du scoutisme et de la formation, en plus de montrer des idées de jeu souvent intéressantes.

Un système élitiste OK, un système mafieux organisé par les clubs les plus riches et nantis pour les clubs les plus riches et nantis, c’est définitivement bafouer tout l’esprit du sport et tout intérêt pour ce que symbolise le football dans le jeu, les idées, la mentalité, la philosophie et sa diversité.
Troquer le système corrompu généré par l’UEFA contre un autre encore plus, piloté par la CEA avec le soutien de la FIFA, j’ai surtout l’impression que nous autres spectateurs et fans nous voyons nous faire administrer du GHB par suppositoire :thinking:

Attention que moi, j’ai lu que dans un PREMIER temps, la discussion concernerait les 5 grands championnats car ce sont eux les instigateurs de ce système, mais que l’exécution ne viserait pas uniquement ces championnats mais serait bien plus étendue, notamment en prenant en compte les clubs historiques de divers championnats.

C’est donc assez différent. Dans tous les cas, ne nous emballons pas, ne nous emportons pas et ne flinguons pas le projet avant même de savoir ce qui va être mis en place exactement. Je préfère rester calme et voir ce qui va réellement être proposé.

Au passage pour revenir sur cette Super League, la FIFA était supposé soutenir ce projet non ? Parce qu’Infantino lui même dément, du moins dans une interview donnée au Aargauer Zeitung a clairement annoncé qu’il s’en désolidarisait en préférant par exemple privilégier la Coupe du Monde des clubs :

Pour reprendre notamment ce passage :

En tant que président de la Fifa, je m’intéresse à la Coupe du monde des clubs, pas à la Super League. Je ne suis pas intéressé par le Bayern contre Liverpool, mais le Bayern contre Boca Juniors de Buenos Aires. Liverpool compte 180 millions de fans dans le monde. Flamengo environ 40 millions. Flamengo compte 39 de ces 40 millions de fans au Brésil. Liverpool, cependant, n’a peut-être que 5 millions de fans en Angleterre, les 175 millions restants dans le monde. Je veux que les clubs extérieurs à l’Europe aient un attrait mondial à l’avenir. Ma vision est la suivante: il devrait y avoir 50 clubs et 50 équipes nationales qui peuvent devenir champions du monde.

1 J'aime

Ca ne doit pas non plus nous empêcher de débattre sur la base des informations que nous avons actuellement tant que ça reste dans le calme et la bonne humeur je pense :wink:

Ce projet étant l’œuvre du CEA gouverné par Agnelli, j’ai tendance à m’en référer aux informations de base qui confirmaient que l’idée est de créer une League entre les clubs membres de cette institution.
De plus, je vois mal JP Morgan investir 5 milliards d’euros dans une compétition pouvant reposer sur l’incertitude du terrain qui pourrait favoriser certains clubs moins bankable au détriment de clubs détenant une plus forte fanbase et garantissant ainsi plus de revenus TV.
Soyons franc, l’Ajax réunit moins de spectateurs que la plupart des clubs sortant des championnat du big 5 (je peux me tromper sur ce point et dans ce cas, je ne doute pas qu’un membre me sortira la preuve du contraire).
L’idée originelle qui venait de Berlusconi il y a 20 ans était de constituer un championnat européen qu’entre grands clubs intégrant le CEA afin de garantir leur suprématie, je doute que ses successeurs aient un projet totalement différent sur le fond…

Si cette Super League reposait sur quasiment les mêmes préceptes que la C1 avec moins de matchs et juste quelques clubs de moins mais quasiment autant d’ouverture sur les participants, je ne vois pas sur quoi se baseraient les prévisionnels de gains exponentiels en droits TV par rapport à la C1 actuelle si le produit est proche avec des affiches quasi-similaires à ce qu’on voit à partir des 1/8 de finale. Je ne pense pas que JP Morgan est du genre à financer un projet qui revêtirait autant d’incertitudes avec le risque d’être une C1 bis :thinking: Pour eux, seul l’aspect retour sur investissement compte.
D’ailleurs, @Don en avait fait la remarque dès le départ quant au fait qu’il ne voyait pas l’intérêt si ça devient une C1+ bis et je rejoins son raisonnement sur ce point.

Toutefois, si cette compétition daigne s’ouvrir aux meilleurs clubs des championnats de seconde zone, pas de problème, ça pourrait devenir intéressant mais il y aurait le risque que l’UEFA réponde en réformant sa C1 sur un système de tours préliminaires plus nombreux et discriminants afin de tuer le projet dans l’œuf :thinking:

@DoxYs
Merci pour l’info.
Sur les infos de base, il était signalé que la FIFA soutenait ce projet. Peut-être est-il officieux pour éviter une confrontation directe avec l’UEFA, d’où cette déclaration, ou peut-être était-ce du bullshit, pas impossible non plus?
Par contre, le projet de Super League est bien concret depuis l’intérêt des grands clubs anglais et le soutien financier de JP Morgan.

Bien sûr qu’on peut, je n’ai jamais dit l’inverse. :slight_smile: Ce que j’ai dit simplement, c’est qu’on ne dispose à mon sens pas assez d’informations pour conclure de manière aussi agressive sur ce projet que tu le fais dans ton dernier paragraphe. Et encore une fois, t’as tout à fait le droit de le faire, mais c’est juste que perso, je ne suis pas d’accord pour condamner ce projet de cette manière, alors qu’on ne sait même pas sous quelle forme et comment ça va être mis en place, ni si ça va l’être d’ailleurs.

Par contre, j’ai pas compris ta phrase commençant par « si on faisait ce système, il y aurait le risque que l’UEFA réponde… ».

Mais si je ne m’abuse, l’UEFA n’a rien à répondre vu qu’elle va subir le truc, non ? Quel que soit le projet que les clubs veulent mettre en place, quelle que soit la forme, l’UEFA pourra répliquer en faisant ce qu’elle veut à côté, si les clubs décident de mépriser la C1 pour mettre en place ce qu’ils veulent faire, l’UEFA ne pourra rien faire.

C’est pour cette raison que si je comprends parfaitement le reste de ton argumentaire, j’ai moins saisi cette partie pour justifier le fait que la superleague ne pourrait s’ouvrir.

En fait, ce que j’exposais, c’est que si cette Super League est vouée à se calquer sur le principe actuel de la C1 en restant ouverte aux meilleurs clubs de championnats mineurs mais en rendant l’accession simplement plus complexe et élitiste, l’UEFA aurait beau jeu d’anticiper en en faisant au plus tôt de même pour tuer ce projet dans l’œuf (1 tour préliminaire en plus pour éliminer les Ferencvaros, Nicosie et cie et le tour est joué par exemple avec le système de têtes de série).
Si le projet de Super League devient trop proche de ce qu’est la C1, quel intérêt pour les diffuseurs de quitter une compétition qui a fait ses preuves en terme de prestige pour rejoindre un projet parallèle similaire à quelques nuances près, plus couteux et sans garanties supplémentaires niveau retombées?

L’UEFA a toujours réagi à la menace de Super League en réformant la C1 depuis 20 ans afin d’en dissuader les grands clubs et ces derniers ont toujours cédés dans le doute que leur projet alternatif soit réellement plus prolifique en terme organisationnel, de soutien et d’intéressement financier.
Si cette fois-ci ce projet avance plus loin que jamais par le passé avec le soutien de JP Morgan, c’est qu’il offre des garanties que la C1 ne pourra pas concurrencer je présume, sinon quel intérêt?

Ainsi, tout porte à valider les infos sorties jusque là quand à une compétition ne réunissant que les clubs membres du CEA à mon sens et excluant tout club ne ressortant pas d’un des 5 grands championnats, ce que l’UEFA ne pourra jamais mettre en place et/ou concurrencer dans le format de la C1 pour des raisons politiques. Dans ce cas, oui je suis entièrement contre et rejoins en totalité les propos de Gullit exposés par @DoxYs plus haut.

P.S: tu n’as donc pas aimé ma précédente conclusion avec le GHB en suppositoire inséré par la CEA? Pourtant, j’y avais mis une certaine créativité je trouve avec mon âme de poète :sweat_smile:

On démissionne mais avant de se barrer on va vous laisser un petit souvenir.

Ce type est une sombre merde.

2 J'aimes