Stefano Pioli 🇮🇹

Stefano Pioli

Date de naissance : 20 octobre 1965

Poste : Il Mister

Nationalité sportive : :it:

stefano-pioli-15663

Le seule avantage de ne pas aller en CL l’année prochaine, c’est qu’on pourra enfin s’en débarrasser.

Coaching désastreux hier soir, même réaction que Gabbia, j’ai rien compris à son changement.
Deux choix défensifs sans faire le break, c’est impardonnable.

Autant Maldini s’est planté avec Giampaolo, mais je comprends ce qui a pu le motiver à le choisir. Autant Pioli j’ai vraiment du mal a comprendre ce choix, la plus grosse erreur de Paolo pour moi qui a définitivement scellé le sort de notre saison au moment de son officialisation. Par conséquent quand je vois Pioli merder c’est plus a nos dirigeants que j’en veux, car on savait tous ce qui nous attendais avec ce tacticien. D’ailleurs on peut remercier Zlatan, depuis son arrivé il donne presque l’impression que le mister fait du bon boulot.

Un récent sondage sur MilanNews, la médiocrité de nos dirigeants semble avoir contaminer une partie des tifosi aussi visiblement.

Le panel était composé d’une majorité d’interistes et de turinois ça doit être pour ça.

“Clearly, playing without a crowd isn’t football. That is true for all the teams, even more so for the hosts,”

“Besides all that, we had the chance to prove our quality, that we had the strength to go past all of these issues and still win it, but we didn’t win, and it was largely our own fault.

“When we left our training ground on the bus to get here, Parma-SPAL had not yet kicked off and we didn’t know if it was going to. Clearly, that wasn’t helpful, but we were in the same situation as our opponents, so again, that cannot be used as an alibi.

“As to whether Serie A should continue, there are people who know far more about the situation than me.”

“We need no alibis or justifications, not for being behind closed doors, nor for any difficulties within the club or debates. We should’ve been more determined in certain key moments of the match.

“I can’t say we didn’t play, because we did, but out of 22 shots on goal, only a couple were on target. I want us to be more determined in certain moments and then we made errors conceding the two goals as well. If you concede a goal when there are more of us in the box than them, it means our attitude is wrong.

“We have no alibis, we ought to do much better than this. It’s difficult to say you didn’t play well when you spent most of the game in the opposition half and had 22 shots on goal. It was not a technical or tactical issue, it was a lack of determination.

“It was such a good opportunity to prove that we felt strong and could overcome the obstacles, but it was a surreal situation for our opponents too. We failed to show determination at the right moments and that has nothing to do with playing behind closed doors or chaos within the club.”

Pioli mérite d’être salué pour son travail très correct à Milan, et ses déclarations toujours justes. Encore une fois, il ne s’est caché derrière aucune excuse, ce que j’apprécie énormément.

Les limites de son équipe on les connaît depuis un moment, de sa vision du foot également (quand il explique que tactiquement et techniquement tout était bon, ne manquait que la détermination…), mais il y reste fidèle et ne se perd pas en justifications bidons.

Ceux qui croyaient à une qualif en C1 ou se basaient sur les prestations face aux gros pour se faire une idée du niveau global de l’équipe se sont fourvoyés. Ce match face au Genoa sentait le traquenard et ce résultat n’est qu’une demi-surprise.

1 J'aime

C’est assez rare pour le souligner, mais pour une fois j’ai senti réellement l’impact de Pioli dans le jeu du Milan.

Faire jouer Jack en 10 derrière Ibra alors que tout le monde ici voyait qu’il était plus logique que l’italien échange sa place avec Hakan était en fait une tactique permettant à Zlatan de dézoner pour combiner plus bas sur le terrain, Jack prenant ainsi la profondeur (ce que n’arriverait pas à faire le turc).

De même, il a eu l’idée d’inverser Bennacer et Kessié : l’algérien, plus vif et plus agressif, a bloqué les offensives du métronome laziale Luis Alberto. L’ivoirien, plus costaud, a marqué SMS et engagé des duels physiques et aériens avec lui.

La titularisation de Saelemaekers en lieu et place de joueurs plus confirmés comme Rebic et Leao pour verrouiller le flanc droit a eu un impact indéniable. Le Belge s’est démené comme un diable sur son couloir. Il devrait avoir sa chance en piston droit avec les diables rouges.

2 J'aimes

Saelemaekers fera bientôt partie du groupe Diables mais il est encore un peu tendre face à Meunier et Castagne.

Bon, il serait quand même de bon aloi de reconnaître son rôle dans la bonne passe actuelle du Milan.
Même si ses compos sont souvent douteuses, Pioli à ramené de la confiance et de la solidité. Et il est parti de très très loin après que Jean Paul nous ait envoyé dans les tréfonds du désespoir.
Après avoir tâtonné il a installé les paires Bennacer-Kessie et Kjaer-Roma qui sont vraiment très bonnes et complémentaires et qui ont un rôle crucial dans nos résultats actuels.

Alors il bénéficie du contexte post-épidémie qui nous aide, mais au moins il en profite à fond pour engranger de la confiance et des points.

Quand il sera parti, on sera content mais on pourra lui dire un grand merci.

1 J'aime

Quoiqu’il arrive on ne peut que louer son professionnalisme et son éducation.

1 J'aime

Je rebondis sur ton message en mettant les pieds dans le plat et je vais me faire l’avocat du diable (Pioli pas Milan hein :wink:).

Au vu des derniers résultats, est-ce réellement pertinent de changer encore d’entraîneur alors que l’on aperçoit un semblant de jeu se créer ?

1 J'aime

C’est une vraie question, on peut aussi se demander si le probleme de Milan n’est pas justement d’abandonner tous les 6 mois. Car si Rangnick vient et qu’en Decembre 2020 on est 8eme on fait quoi, on le vire et on reprend Pioli ?

Bah, Pioli, ça reste un entraîneur normal du subtop. On savait qu’il allait pouvoir remettre sur pied l’équipe sur tout les plans.
La différence c’est qu’on a ajouté 2 joueurs d’expérience et virer les indésirables du groupe qui nous plombaient.

Vraiment dommage que GP ait été choisi en début de saison et que Gazidis (mais surtout son second) ait bloqué d’autres pistes lors du dernier mercato d’été. La saison aurait pu être de toute autre envergure car le groupe reste solide. On aurait peut-être pas été top 4, mais on aurait certainement pas eu besoin de jouer jusqu’à la dernière journée la 5ème place.

Si les résultats positifs continuent comme ça on peut imaginer l’inverse.
Rangnick ramène ses recrues, ses idées, mais ne prend que le poste de DT et le club maintient sa confiance en Pioli avec un travail collaboratif des 2.
Si la sauce ne prend pas comme prévu, on évince rapidement Pioli.

Je dis pas que c’est le meilleur scénario mais c’est une option que la direction pourrait envisager compte tenu du taf réalisé par Pioli.

Ils tiennent physiquement, ca a l’air d’être en place tactiquement. Mais je trouve qu’ils leur manquent quand meme quelque chose offensivement pour avancer dans le classement. Je suis pas sur que Pioli pourra faire quelque chose la dessus.
A voir quand meme comment cela se dénouera avec son equipe car je ne sais pas si on doit le garder ou changer, on a le cul entre 2 chaises.

Perso, sans compter la bonne passe actuelle, je pense que Pioli aurait pu faire mieux avec l’effectif actuel. Gattuso a manqué la CL de rien avec une équipe bien plus bancale. On peut aujourd’hui aligner un onze a peu près sans chèvres quand on y pense (a l’exception du DD mais Conti joue mieux dernièrement).

Je remercie par contre Pioli d’avoir enfin trouvé une formation qui a du sens, et d’avoir ramené un peu de rigueur. Mais ses choix de compos sont souvent à la limite du bon sens. Certains joueurs traversent des matchs entiers comme des fantomes, sans réaction du banc. A moins de le remplacer en fin de saison, on va revoir ces memes tetes la saison prochaine avec le succès qu’on leur connait sur la durée.

#PioliOut

1 J'aime

Bah de toute façon, la question se pose pas pour moi. À partir du moment où tu tej Maldini et Boban pour mettre en place l’allemand, faut continuer et mettre en place le projet jusqu’au bout.

Donc Pioli ça dégage et le reste aussi. Et si par malheur ça foire Gazidis ne pourra plus se cacher derrière les autres.

2 J'aimes

J’ai été assez étonné ces derniers jours de voir autant d’avis favorable pour le conserver. C’est vrai qu’il est arrivé dans un contexte particulièrement chaotique et qu’il a su remettre le club sur de bon rail c’est tout a son honneur et a moins d’un effondrement soudain on peut déjà dire qu’il aura parfaitement rempli son rôle de pompier et on ne peut que le remercier pour cela et pour son professionnalisme.

De la a vouloir le garder ? J’espère que beaucoup parlait sous le coup de l’euphorie de cette belle victoire et n’étaient pas si sérieux. Si j’admet volontiers qu’on lui doit une bonne partie des bons résultats, pour moi le facteur le plus important de cette remontée au classement est nul autre que Zlatan Ibrahimovic. De plus prendre ce genre de décision dans l’euphorie de notre belle série serait une erreur selon moi, c’est sans doute nos plus beaux enchaînement au niveau résultat depuis longtemps mais ce n’est pas la première fois qu’on enchaîne une belle série et cela ne nous a pas empêchés de retomber dans nos travers par le passé. Donc la prudence est de mise et il vaut mieux attendre la fin de la saison pour faire le bilan du mister.

Pioli n’est pas un inconnu, on connait ses limites et il ne faudrait pas tomber dans le piège de la culture de l’instant. Si on veut continuer à lutter la saison prochaine pour la C3 oui gardons le, c’est un coach de ce calibre, mais si on veut réellement amorcer un vrai projet pour se qualifier régulièrement en C1 je ne crois pas un seul instant que Pioli soit l’homme de la situation. Commencer la prochaine saison avec Pioli sans Zlatan serait se tirer une balle dans le pied pour moi et s’assurer de refaire une énième saison 0. Garder Pioli avec Zlatan serait certes plus rassurant mais uniquement sur le court terme car vu l’age du Z et les limites de Pioli aucun projet n’est possible avec eux, donc autant commencer le plus tôt possible cette année 1 avec quelqu’un capable de réellement mener un vrai projet qui fera progresser le club sur du moyen/long terme, en l’occurrence Rangnick. Même si j’en convient c’est triste de se séparer d’un coach qui a le vent en poupe et qui a le vestiaire avec lui, on ne peut plus se permettre de faire dans le sentimentalisme et prier en serrant les fesses en espérant que Pioli puisse devenir l’homme de la situation pour ramener le club en ligue des champions.

On pourra lui dire merci pour tout du fond du cœur, et lui souhaiter de rebondir dans un bon subtop club grâce a sa fructueuse expérience milanaise.

4 J'aimes

Entièrement d’accord.
Y a beaucoup de publications sur instagram ou Twitter qui font cette erreur de réagir à l’émotion du moment.
Heureusement que l’arrivée de Rangnick est actée et heureusement que le club n’est pas dirigé par des supporters.

Pour ma part, dès que la saison sera terminée, ce sera comme j’ai écris plus haut : merci beaucoup et au revoir.

1 J'aime